Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

STI espère un bel été en Méditerranée

Le TO, qui réalise 10% de ses ventes sur le bassin méditerranéen, a revu sa stratégie de vente sur la zone, avec moins d’engagement et plus de à la carte. Objectif : séduire la clientèle moyen et haut de gamme.

 

« On va viser la marge, pas le volume. » Chez STI, 2009 sera l’année de la prudence en Méditerranée. Malgré un crû 2008 excellent pour les finances du TO (61 millions d’euros de chiffre d’affaire brut et des bénéfices record), grâce à la bonne tenue de l’Egypte (qui représente 70% du CA) et des destinations d’Orient, la Méditerranée (tout comme l’Afrique, où le TO a été pénalisé par la crise kenyane) a souffert l’an dernier, générant un volume d’affaires en baisse de 30% par rapport à 2007.

Présent sur quatre destinations dans la région (Grèce, Crête, Chypre, Malte), le voyagiste reconnaît que son ambitieuse politique d’engagements aériens l’ont forcé à de multiples promotions pour remplir ses sièges. Changement de cap cette année, donc : la production a été réorientée sur le à la carte et les engagements largement revus à la baisse. Le TO veut se développer en priorité sur le moyen et haut de gamme, stratégie qui a fait son succès en Egypte. Le démarrage sur les premières semaines de 2009 est considéré comme excellent (« le meilleur » depuis l’arrivée du TO sur la zone il y a six ans), avec des paniers moyens en hausse.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique