Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Selectour mise sur de nouveaux outils technologiques

Après les écrans de Canal Selectour il y a un an, le réseau (qui a tenu en fin de semaine son 32ème congrès à Disneyland Resort Paris) annonce la mise en place de plusieurs nouveaux outils en 2007 (Ravel Classique, CRM, Amadeus Quality Control…). Le résea

Du 30 novembre au 3 décembre, Selectour organisait son 32ème congrès et ses forces de vente à Disneyland Resort Paris. Le réseau s’est fixé un ambitieux objectif de 800 points de vente en 2010, contre « seulement » 536 agences (soit 244 licences) cette année, et 546 il y a un an. La barre des 600 pourrait être franchie dès début 2007 précise le distributeur, sans donner plus d’informations sur les éventuelles nouvelles recrues.

Martine Granier, directrice générale, a souligné que le bénéfice net cumulé des adhérents a progressé de 59%, à 14 539 M€ au global, avec une rentabilité moyenne de 1%. 62% des agences annoncent ainsi des bénéfices en hausse en 2006. Une excellente performance alors même que la fin des commissions aériennes est intervenue courant 2005. Le volume d’affaires de Selectour pour l’année devrait pour sa part être stable (1,34 milliard d’euros en 2005), celui de la billetterie étant estimé à 700 M€, contre 400 M€ pour le tourisme.  

La hausse des prix et des dossiers devrait compenser le recul de l’activité en volume. Selectour affiche ainsi entre le 1er janvier et fin octobre pour la billetterie une baisse de 9% du nombre de transactions, -6,7% à périmètre constant), avec en particulier un transfert de cette activité sur Internet. Si le rail affiche une progression de 6,5%, l’activité globale pour le transport (air + rail) révèle du coup une baisse de 6% du nombre de transactions à fin octobre (-4,5% à périmètre constant).

2007 s’annonce comme une nouvelle année stratégique, avec la baisse des commissions SNCF et la fin des mesures d’accompagnement d’Air France. « Un contrat exclusif très performant et dynamique a été signé avec la SNCF » a annoncé Martine Granier, afin de compenser cette diminution du taux de commission.  La coopérative Selectour va par ailleurs investir 120 000€ pour équiper l’ensemble des agences du module Ravel Classique, permettant aux entreprises clientes des agences de réserver elles mêmes leurs billets de train.

Selectour, qui se définit comme « le premier réseau de nationalité française pour le voyage d’affaires », mise par ailleurs sur les ventes additionnelles, comme la location de voiture (+3% en 2006) et les réservations hôtelières (+25%) pour compenser le transfert d’une partie de l’activité vers Internet. Pour cela, les agences vont bénéficier à partir de janvier du nouvel outil Amadeus Quality Control, permettant de guider les ventes en proposant systématiquement pour chaque billet d’avion vendu une location de voiture ou un hôtel en complément.

Concernant le tourisme, le volume d’affaires à fin octobre affichait une progression en valeur de 5,5% (mais + 7% à fin septembre, signe d’un mauvais mois d’octobre), avec des ventes concentrées désormais à 84% sur les voyagistes référencés (+5 points par rapport à 2005). Dans le détail, les chiffres laissent apparaître une montée en puissance des TO régionaux et des spécialistes, et à l’inverse un tassement des généralistes et des multi-spécialistes.

Après l’installation des écrans Canal Selectour dans toutes les agences en 2006, le réseau entend s’attaquer à plusieurs chantiers pour améliorer ses performances, dont celui de l’homogénéisation des vitrines ou l’amélioration de la qualité du service (avec l’installation d’un outil de fidélisation CRM dans le courant de l’année). Fin 2007, il rénégociera par ailleurs tous ses contrats commerciaux avec ses fournisseurs, en se disant « ouvert à toutes les options, nous ne sommes pas psycho-rigides » précise Martine Granier.

Enfin, une nouvelle version de Selectour.com sera mise en place début janvier, après des débuts difficiles, en particulier pour le moteur de réservation en ligne de forfaits. Le site réalise à ce jour 120 000€ de volume d’affaires mensuel, pour environ 100 000 visiteurs uniques par mois. L’objectif est d’atteindre 50 M€ de volume d’affaires dans les 24 prochains mois. Une meilleure implication des adhérents est également en réflexion, avec la possibilité de mieux exploiter le savoir faire de certains d’entre eux sur des niches (tourisme pour handicapés, colonies…) et une déclinaison du site principal en autant de petits sites pour les adhérents, à la manière de ce que fait le concurrent Afat Voyages.

Pour finir, après la campagne télé organisée sur M6 durant la Coupe du monde de football, le réseau dévoilera prochainement ses investissements pour l’année 2007, mettant cette fois ci l’accent sur « Selectour, réseau de services ».

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique