Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Présence Assistance quitte le giron de Groupama

  Après plusieurs mois de négociations, le courtier est parvenu à un accord avec Groupama pour reprendre son indépendance. Le montant du rachat n’a pas été communiqué.

Présence Assistance Tourisme est à nouveau un courtier indépendant. Cinq ans et demi après avoir été acheté par Gan Eurocourtage, filiale de Groupama, l’entreprise a signé avant Noël sa sortie du giron de Groupama, selon une information de L’Argus de l’Assurance. Une cession qui était en discussions depuis l’été, suite à la vente de Gan Eurocourtage à l’assureur allemand Allianz.

Selon notre confrère, l’intégralité du capital a été rachetée par "l’équipe dirigeante du courtier, à savoir Boris Reibenberg, Arnaud Visbecq, Gregory Reibenberg et Magaly Cottaz, tous quatre rejoints par Jean-Marc Vervelle, consultant et ancien directeur général entreprises de Groupama". Le montant de la transaction n’a pas été révélé, mais le chiffre de 5 millions d’euros a été avancé par plusieurs acteurs du secteur au cours des dernières semaines. "Le marché peut bien raconter ce qu’il veut", s’est contenté de réagir Boris Reibenberg, le président du courtier.

La marque Groupama Assistance Voyage perdure, pour l'instant

Aux termes du contrat signé, Présence pourra continuer à utiliser la marque "Groupama Assistance Voyage" jusqu’à l’échéance des contrats en cours. Mais au-delà, cette marque créée en septembre 2010 pour rassembler les activités voyages de l’assureur Gan Eurocourtage, du courtier Présence Assistance et de l’assisteur Mutuaide (tous trois filiales de Groupama à l’époque), risque bien de disparaître, puisque seule Mutuaide reste désormais dans le giron de Groupama.

Anticipant ce scénario, la société d'assistance a d’ailleurs obtenu en juin dernier l’agrément lui permettant de vendre de l’assurance, y compris dans le tourisme. "Pour l’instant, les clauses de non-concurrence du contrat de cession de Gan Eurocourtage à Allianz nous empêchent d’investir librement le secteur du voyage, explique Nicolas Gusdorf, le DG de Mutuaide. Nous y allons donc avec une grande prudence. Mais dès que nous le pourrons, d'ici deux ans, nous nous lancerons sur ce marché, en travaillant avec des courtiers comme Présence".

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique