Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Assurances Covid : les assureurs répondent aux questions des agences

Le Helpdesk des Pros du Tourisme a organisé une session spéciale sur les assurances Covid. l’occasion de répondre à de nombreuses questions.

Auparavant, l’exclusion numéro un des assurances, c’était les épidémies. Les temps ont bien changé. Lors de son rendez-vous « Entre Nous », le Helpdesk des Pros du Tourisme est revenu sur ces nouveaux produits qui ont fleuri depuis le début de la crise sanitaire. Les professionnels de l’assurance ont répondu aux questions des agents.

> Une fois les dix-huit mois passés et le remboursement fait au client, est ce que les assurances seront remboursées ?

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Contractuellement l’assurance voyage n’est pas remboursable. Ce n’est pas une obligation pour les agents de voyage. Nous restons une prestation annexe au contrat. Chez Assurever, on nous nous sommes engagés à rembourser les clients qui souhaitent annuler leur contrat et être remboursés par l’agence, sans attendre les 18 mois. Cela fait une opération nulle et nous espérons qu’ils nous referont confiance. Nous remboursons les primes d’assurance souscrites. Et ce sous forme d’avoir. Attention c’est lorsque le voyage est annulé et remboursé totalement par l’agence. Si l’agence ne rembourse pas le voyage on ne rembourse pas la prime. »

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « Nous procédons de la même façon. Nous pouvons même substituer le montant des primes initialement souscrites au profit d’autres clients qui pourraient être intéressés par d’autres voyages. »

Valérie Suhler, Présence Assistance Tourisme : « Même fonctionnement, nous remboursons les primes non utilisées. »

> Comment obtenir ces remboursements ?

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Sur justificatif, quand cela entre dans le cadre de l’ordonnance. C’est-à-dire pour toutes les annulations faites avant le 15 septembre. Depuis le 15 septembre, depuis que l’on sait que l’on doit de toute façon rembourser le client, c’est juste une « demande web » et nous ne demandons plus de justificatif. »

« Même chose » chez Valeurs Assurances.

Valérie Suhler, Présence Assistance Tourisme : « Au delà de 18 mois on ne demandera pas de justificatif puisque l’on pourra prouver que le client ne pouvait pas partir. L’agence nous le confirmera. »

> Un client avec un avoir avait souscrit une assurance mais qui ne couvrait pas le Covid. Peut-on rajouter cette option Covid ? Est-ce que l’assureur accepte de modifier le contrat pour une assurance supérieure ?

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « Nous l’acceptons à partir du moment où il n’y a pas une déclaration de sinistres au préalable. Nous prenons en charge le montant initialement réglé et nous réajustons avec le nouveau montant de la nouvelle garantie. »

Valérie Suhler, Présence Assistance Tourisme : « C’est pareil. On avoir la première souscription et on refacture au nouveau montant avec les nouvelles garanties. »

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Idem, nos deux assureurs nous permettent de rajouter sur des contrats existants. »

> Quels sont les cas d’exclusion des assurances Covid ?

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « Il y en quelques-unes que je peux citer. La fermeture des frontières, fermeture de l’espace aérien, l’Etat d’urgence sanitaire, quarantaine, confinement généralisé, cas de maladie lors d’un séjour dans un pays formellement déconseillé, fermeture administrative de l’établissement. »

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Attention, il y a deux sortes d’assurances. L’assurance client Covid, où je ne vois pas d’exclusions particulières. On reste sur les mêmes bases. Puis il y a l’assurance de l’agence de voyages si elle est producteur, dans le cadre des packages dynamiques etc.. C’est là qu’intervient l’article L211-14, là où le contrat du client n’intervient pas. C’est là qu’intervient un contrat d’assurance qui permet à l’agence d’annuler et d’être remboursée en cas de fermeture des frontières etc. Mais ce n’est pas le contrat Covid, c’est le contrat qui couvre l’agence de voyages dans son activité producteur. Soit on couvre l’obligation de plein droit de l’agence soit on couvre le risque pour le client d’attraper le Covid, tout simplement. »

> Concernant l’assurance « Défaillance » d’Assurever, elle ne fonctionne pas pour certains codes APE ?

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Nous avons été obligés, par rapport aux risques, d’exclure les tour-opérateurs. On a exclu le code 7912. Nous ne faisons  pas d’exception même pour les petites agences productrices car c’est ce qui est indiqué dans le code général. A l’inverse, nous avons des groupistes qui font des centaines de millions d’euros, qui ne sont pas 7912 et que l’on va couvrir. »

> Est-il possible d’avoir un prix moyen de l’assurance Covid ?

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « Une étude sur douze fournisseurs indique que le prix moyen d’une vente d’une prime d’assurance oscille entre 32 euros et 150 euros, voire plus, par personne. En tenant compte de la Covid. Chez Valeur Assurance on se situe plus vers la trentaine que vers les 150 euros. Il y a un pourcentage qui correspond au prix du voyage et il y a un montant surnuméraire par tranches, en fonction du montant du voyage. »

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Nous avons rajouté l’extension dans tous les produits et nous avons fait une surprime. Nous avons ajouté + 20% de la prime initiale. Si on avait une assurance qui coûtait 30 euros c’est 20% de plus, donc 36 euros. »

Valérie Suhler, Présence Assistance Tourisme : « C’est inclus dans tous  nos contrats, il n’y a pas de supplément. Le prix varie en fonction du prix du voyage. »

> Existera-t-il une assurance qui couvrira le passager qui n’a pas eu son vaccin alors qu’il était obligatoire ?

Maître Emmanuelle Llop, Avocate spécialiste en droit du tourisme et droit de l’aérien : « On est tous tellement abasourdis depuis le mois de mars que l’on a tendance à vouloir prendre toute la responsabilité sur nos épaules. Le fait est que si une destination exige une vaccination, l’obligation qui revient aux agences et aux TO est une obligation d’information. Si une personne est dument informée, achète son voyage, et ne peut pas avoir son vaccin, cela ne va pas être de la faute des agences tant qu’elles auront informé. »

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Cela rentrera en « toute cause justifiée », c’est imprévisible, c’est involontaire et cela m’empêche de voyager. S’il n’y a pas de responsabilité de plein droit. S’il n’y en a pas c’est le contrat d’assurance qui couvre. On a des formules sérénité ou sans justif’ qui prendront en charge mais autant limiter les franchises. »

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « Cela rentre dans le cadre d’un événement imprévisible mais justifiable. »

> Avez-vous des dispositifs particuliers pour les Etats qui demandent des provisions, notamment le Costa Rica ?

Valérie Suhler, Présence Assistance Tourisme : « Oui. Nous avons la couverture qu’il faut au sein de nos contrats. On fait une attestation d’assurance. La demande doit se faire auprès de la hotline, par email. Nous couvrons 100 euros par nuit et par personne, maximum 15 nuits. »

Tony Napoletano, Valeurs Assurances : « La même chose. On fait une attestation en anglais avec les plafonds exigés. C’est 150 euros par nuit, en fait nous adaptons le montant des nuitées en fonction des exigences du pays visité. »

Frantz Nosile et Morgane David d’Assurever : « Par défaut nos contrats couvrent 80 euros par nuit pendant 14 nuits. Le Costa Rica demande 2000 dollars US. Pour cela nous proposons des compléments à 150 euros par nuit, voire 300 euros par nuit. »

A lire aussi :

1 commentaire
  1. Tony NAPOLETANO dit

    Bonjour à toutes et à tous,

    RECTIFICATIF concernant la rubrique EXCLUSIONS à partir de l’article du 16/12/20 paru dans l’Echo Touristique.

    Valeurs Assurances en partenariat avec l’un de nos assureurs fidèles a réussi à obtenir l’exclusivité permettant justement d’inclure les exclusions actuelles dans notre offre.

    Vos clients seront assurés désormais contre la COVID-19 à titre individuel depuis l’existence de la pandémie, mais surtout à titre généralisé, ce qui est une nouveauté incontestée qui permettra à vos clients une couverture la plus complète !

    Exemples de prise en charge par VALEURS Assurances : NOUVEAUTE

    En cas de fermeture de l’espace aérien
    En cas de restrictions de voyages émises par le Gouvernement, l’OMS ou par les autorités du pays de destination
    En cas de mise en quarantaine sur place suite à un confinement ou un manque de transport retour dû à un évènement sanitaire
    A la demande officielle et expresse du Gouvernement de l’assuré de rentrer en urgence dans son pays de résidence
    Prise en charge de l’avance des frais médicaux à hauteur de 500 000€ pour les destinations USA/CANADA/ASIE/AUSTRALIE

    Toute l’équipe VALEURS Assurances se joint à moi pour répondre à vos questions

    Bonnes fêtes à toutes et à tous et prenez soin de vous

    Tony NAPOLETANO
    Chef des Ventes chez VALEURS Assurances

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique