Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les dix commandements, selon Tourcom

Le réseau volontaire tente de reprendre la main en développant un pacte en dix points pour rassurer ses adhérents.

Je suis inquiète, après les départs de Jancarthier et Boiloris. La directrice de Flash Voyages à Maison-Alfort (94), Ghislaine Homond, a donné le ton lors de la clôture de la 15e convention Tourcom, qui s’est déroulée à Mandelieu, du 23 au 26 novembre. Et d’enfoncer le clou. Nous sommes moins que d’habitude à nous réunir. Tourcom est installé dans son petit confort et a besoin d’un nouvel élan !

La critique a piqué au vif Richard Vainopoulos, président du réseau, qui a répliqué en lançant que les autres [réseaux] font du bruit, ce qui donne un semblant d’activité, mais il n’y a rien au final. Et de mettre en avant les derniers services mis en place, tel Tourcom Groupe pour mieux vendre les produits groupes (57 % des licences l’ont adopté). Concernant les départs évoqués, il souligne que celui de Boiloris était prévu au 1er janvier 2007, et que l’exclusion de Jancarthier était nécessaire car cet adhérent négociait des avantages particuliers avec les fournisseurs. Il faut respecter Tourcom et ne pas aller à l’encontre de ses adhérents..

Dans son pacte en dix points présenté dans la foulée devant l’assemblée, Richard Vainopoulos affirme préférer la performance et la qualité des agences (46 ont intégré le réseau cette année ; 65 ont été radiées) à la course au nombre, comme Afat Voyages. Et de mettre en avant, malgré un périmètre en baisse, la progression des ventes tourisme (+6 %) et billetterie (+7 %). Le volume d’affaires 2006 de Tourcom s’élèverait ainsi à 1,45 milliard d’euros, contre 1,35 milliard en 2005. Des chiffres étonnamment variables, puisque le réseau déclarait, il y a deux mois, pour notre palmarès des distributeurs, un volume de 1,25 milliard d’euros en 2005 !

Impartialité et réactivité

Richard Vainopoulos a par ailleurs jeté une autre pierre dans le jardin d’Afat Voyages, en assurant qu’il n’instituera jamais plusieurs catégories d’adhérents. Cela ne peut déboucher que sur un sentiment d’iniquité. Une seconde série d’engagements dans ce pacte traite des questions de sécurité (la centrale des paiements sera garantie par l’assureur AIG), de l’aide juridique (avec une instance pour résoudre les litiges) et financière en cas de contentieux.

L’impartialité (avec l’interdiction de mettre une enseigne en avant), et la réactivité sont les derniers points. Le siège de Tourcom s’engage ainsi à répondre en moins de 24 heures à toutes les demandes et à consulter ses membres au moins une fois par an. Une manière de répondre à une adhérente qui regrettait le manque de communication interne.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique