Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Puy du Fou rouvre ses portes le 11 juin

La décision d’Emmanuel Macron d’autoriser la réouverture des parcs à thèmes en zone verte dès le 2 juin va permettre au parc vendéen d’ouvrir ses portes.

Le Puy du Fou, qui milite depuis plusieurs semaines pour accélérer sa réouverture, vient d’annoncer son ouverture au public pour le 11 juin. Le président du Grand Parc du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, assure « que c’est bien le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, lui-même informé par le président de la République », qui a informé le Puy du Fou. Il salue une « décision qui rétablit l’équité entre les restaurants et les sites de loisirs ».

Mardi dernier, Jean-Baptiste Lemoyne avait évoqué devant le Sénat la possibilité de rouvrir, dès le 2 juin, les parcs de loisirs situés dans les départements classés « vert », comme le Puy du Fou (Vendée), qui emploie 2 500 personnes, et génère 4 500 emplois indirects dans la région. « Compte tenu du délai de préparation logistique impérative qui précède son ouverture, le Puy du Fou accueillera ses visiteurs le jeudi 11 juin prochain, et jusqu’au 1er novembre 2020 », précise le Puy du Fou.

Un parc « prêt à faire face »

Le Grand Parc ouvrira « avec des mesures de sécurité sanitaire qui sont validées main dans la main avec l’État, c’est un Puy du Fou adapté la situation », assure Nicolas de Villiers. Parmi les mesures sanitaires mises en place, la direction prévoit notamment de réduire les capacités d’accueil des différents spectacles », qui seront donc joués plus souvent, et des distances barrières. Les équipes seront équipées de masques et une restauration « adaptée » remplacera le buffet.

En mars dernier, Nicolas De Villiers confiait à L’Echo touristique « être prêt à faire face au coronavirus. Pour la réouverture, nous installerons une centaine de points de distribution de gels hydroalcooliques, et nous avons des stocks massifs. Notre organisation permet la déambulation de nos visiteurs à moins de 1000 personnes. Nous limiterons d’ailleurs l’accès à nos plus grandes salles à 1000 spectateurs, et nous jouerons le spectacle plus souvent dans la journée. Nous avons un centre de secours et des équipes médicales sur place. En l’état actuel des choses, nous sommes prêts à faire face au coronavirus. Et si le gouvernement alourdit les consignes, nous les suivrons ».

Le parc vendéen, fondé en 1989, attend désormais d’avoir les autorisations nécessaires pour l’inauguration du Grand Siècle, son nouvel hôtel 5*, qui abrite notamment le Théâtre Molière, le premier bâtiment du Puy du Fou entièrement consacré à l’accueil d’événements d’entreprises.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique