Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Joal et Fadiouth

« L’île aux coquillagesA l’arrivée au village de Fadiouth, le responsable du syndicat d’initiative désigne le guide et le piroguier chargés d’accompagner les visiteurs jusqu’au cimetière marin : comme le veut la tradition, c’est à bord d’une embarcation creusée dans le tronc d’un fromager que l’on rejoint cette île formée d’un étonnant amas de coquillages. Sur place, on constate que les croix prédominent, car ce village compte 90 %

L’île aux coquillages

A l’arrivée au village de Fadiouth, le responsable du syndicat d’initiative désigne le guide et le piroguier chargés d’accompagner les visiteurs jusqu’au cimetière marin : comme le veut la tradition, c’est à bord d’une embarcation creusée dans le tronc d’un fromager que l’on rejoint cette île formée d’un étonnant amas de coquillages. Sur place, on constate que les croix prédominent, car ce village compte 90 % de chrétiens. En face, on aperçoit les petites cases pointues des greniers sur pilotis, placés dans l’eau pour éviter les ravages du feu et la convoitise des rongeurs. De retour au village, les hommes jouent aux dominos sous de petits abris qui leur sont réservés. Les femmes n’ont que le droit d’exposer les objets artisanaux de leur confection. On trouve leur nom sur l’étiquette et le prix qu’elles demandent pour l’objet. L’occasion d’un appréciable shopping tranquille. On pourra visiter les grands magasins de Fadiouth. Les commerçants aiment peindre les noms de BHV, du Printemps ou de la Fnac sur les enseignes de leurs échoppes. En fin d’après-midi nous rejoignons à Joal, le village natal du président et poète Léopold Sédar Senghor. C’est l’heure où les pirogues rentrent au port. Dans leurs cirés ruisselants, portant sur la tête d’énormes paniers d’osiers chargés à ras bord de poissons, les porteurs semblent avoir la tâche la plus ingrate. C’est à eux qu’on songe le soir au restaurant, en dégustant un délicieux bar moucheté.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique