Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Galileo met la main sur Worldspan

Les deux GDS réunis détiennent environ 17 % du marché en France, loin derrière Amadeus.

Depuis des années, le marché prédisait le rachat de Worldspan par l’un de ses trois concurrents. C’est chose faite, ou presque ! L’américain Travelport (qui s’est offert Galileo mi-2006) a convenu d’absorber le GDS pour 1,4 milliard de dollars. La fusion devrait engendrer des économies de 50 M$. Reste à attendre le feu vert des autorités américaines et européennes de la concurrence, avant la fin 2007. D’ici là, Galileo et Worldspan opéreront séparément. Selon notre confrère Travel Weekly, leurs parts de marché cumulées s’élèvent à 50 % aux Etats-Unis, et à 40 % au niveau mondial. Leurs positions françaises sont plus modestes (17 %), face à un Amadeus tout-puissant.

Des agences Internet pour clients

Détenu par une société formée par deux fonds d’investissement, Worldspan est le plus petit des quatre GDS. L’entreprise a acquis ses lettres de noblesse en tant que fournisseur de ténors du e-tourisme. Mais certains de ses grands clients en ligne historiques, tel Expedia, ont basculé une partie de leurs activités chez la concurrence, d’où l’érosion de ses recettes. Par ailleurs Worldspan n’est pas actionnaire d’agences en ligne, contrairement à Sabre (Lastminute), Amadeus (Opodo) et Travelport (ebookers) qui ont ainsi verrouillé des grands comptes. Le modèle économique des GDS a explosé, suite à l’émergence de canaux de distribution alternatifs.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique