Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

BAR France : « est-ce pour autant la fin de l’histoire aéronautique ? »

Le BAR France, qui fédère les représentants des compagnies aériennes françaises et internationales, a récemment tenu son assemblée générale.

Lors de son discours introductif, le président du Bar France Jean-Pierre Sauvage a fait le bilan d’une année catastrophique pour le transport aérien. Et essayé d’identifier des raisons d’espérer une reprise prochaine des activités aériennes.

« Après une année 2020 calamiteuse ayant fait disparaître 70% de notre activité (…), que pouvons-nous espérer pour cette nouvelle année qui malheureusement ne débute pas avec des perspectives encourageantes ? » a-t-il questionné en introduction. « L’apparition et la mise en œuvre du vaccin tant attendu permet toutefois d’entrevoir un espoir sérieux de retour à une certaine normalité. Mais entretemps, quelle configuration aura le monde d’après ? La question de l’évolution voire la modification radicale des modèles de tous les acteurs de notre écosystème est posée. » Car il est vrai que les questions sont nombreuses pour les professionnels du tourisme et de l’aérien. Jean-Pierre Sauvage en a dressé une liste non-exhaustive.

Beaucoup de questions sans réponse 

Quel sera d’abord le comportement du consommateur soumis encore pendant longtemps à des contraintes sanitaires tant que cette pandémie continuera à produire ses effets néfastes dans le monde ?

Quelles seront les attitudes des entreprises dans la manière de gérer les déplacements professionnels de leurs collaborateurs aujourd’hui consignés à la maison pour plupart devant leur ordinateur ?

Quid des effets dévastateurs de la crise sanitaire sur les réseaux de distribution tenus également sous perfusion par les pouvoirs publics ?

Quid des modèles aéroportuaires et des redevances ?

Quid de l’impact social de cette crise sans précédent ?

Quid de l’économie en général ?

« L’aviation est importante pour ce monde »

« Et comment ne pas parler d’écologie devant les positions de certains « citoyens » prétendument qualifiés vouant systématiquement le transport aérien aux gémonies et ignorant dans un déni que je n’ose qualifier l’énorme travail fait par notre industrie dans sa prise en compte de la sauvegarde de notre environnement ? » Et bien d’autres questions auxquelles il paraît bien difficile, dans le contexte actuel, d’apporter de bonnes réponses.

« Mais est-ce pour autant la fin de l’histoire aéronautique ?, questionne finalement le président du Bar France. Non ! Ne désespérons pas car, comme l’a déclaré, Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU, « l’aviation est un moteur important de notre monde et jouera un rôle essentiel dans la relance du monde après Covid 19″. Assurons-nous qu’elle reçoit le soutien dont elle a besoin pour maintenir les nations du monde connectées et unies. »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique