Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

[#AWFT21] La deuxième vague freine les projets de voyage des Européens

C’est l’un des constats établis par la European Travel Commission (ETC), qui sera l’un des intervenants du forum A World For Travel, organisé les 10 et 11 mai 2021 à Evora, au Portugal.

La flambée des cas de Covid-19 en Europe affaiblit logiquement l’envie de voyager des Européens. C’est l’un des enseignements qui ressort du rapport mensuel de l’ETC à ce sujet*, publié en décembre. La part des Européens prévoyant de voyager au cours des six prochains mois passe de 54% lors de la vague d’enquête d’octobre à 49% en novembre, tandis que l’incertitude quant au moment exact du prochain voyage augmente de 13%. Par ailleurs, 18% des sondés déclarent ne prévoir aucun voyage dans les mois à venir à cause de la pandémie.

Les Européens semblent avoir fait une croix sur l’hiver, puisque moins d’une personne interrogée sur cinq a exprimé son intention de voyager d’ici à la fin janvier, soit une baisse notable de 21% par rapport à la précédente enquête de l’ETC. Les mesures de quarantaine sont la principale préoccupation des répondants (15%), talonnées par la peur de tomber malade à destination (13%) et de l’augmentation des cas de Covid-19 (13%). La santé et la sécurité à destination demeurent les considérations les plus importantes dans la réalisation des voyages des Européens, notamment chez les plus de 55 ans.

A la reprise, destination… l’Europe

Pour autant, quelques lueurs d’espoir figurent dans l’étude. Ainsi, 49% des répondants ont indiqué qu’ils avaient l’intention de voyager avant la mi-2021. 17% d’entre eux prévoient même de partir d’ici à la fin janvier 2021. Les voyages en Europe sont le premier choix des Européens (38%), avec une forte motivation pour les loisirs (63%) et les réunions familiales (22%). Le voyage d’affaires, lui, ne remporte pas beaucoup de suffrages (9%).

Malgré l’effet de la pandémie sur les métropoles, les escapades en ville restent le type de voyage le plus apprécié des Européens (19%). Suivent les vacances dans la nature et en plein air (15%) et les voyages axés sur la culture et le patrimoine (14%). Par ailleurs, 57% des personnes interrogées se disent prêtes à prendre l’avion pour rejoindre leur prochaine destination, tandis que 38% préfèreraient voyager en voiture.

Les tendances évoluent au gré des générations et des crises qui secouent le tourisme et le monde. Des tendances qui seront décryptées lors de la conférence mondiale pour le tourisme de demain, organisée les 10 et 11 mai 2021 à Evora, au Portugal.

*Ces rapports mensuels fournissent des informations à jour sur l’impact du COVID-19 sur les projets de voyage et les préférences des Européens concernant les types de destinations et d’expériences, les périodes de vacances et les angoisses liées aux voyages dans les mois à venir.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique