Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Alpilles Voyages devient de plus en plus gourmand et… fin gourmet

Le miniréseau qui passe le cap des 20 agences, vient de créer la marque Parfums d’Evasions destinée à une clientèle haut de gamme.

Après une pause en 2007 avec deux ouvertures d’agences (Cassis et Les Pennes-Mirabeau, dans les Bouches-du-Rhône), Philippe Beissier reprend l’expansion d’Alpilles Voyages (Manor). Il annonce pour le premier trimestre la reprise de trois points de vente situés à Montpellier (34), Morières-lès-Avignon et Toulon (84), plus une ouverture au coeur d’Aix-en-Provence (13). Des négociations sont en cours pour l’acquisition d’une autre agence en périphérie de la cité provençale.

Le miniréseau, dont le siège est à Marseille et qui vient de fêter ses cinq ans, comptera ainsi 20 agences et une quarantaine de salariés. Cette croissance sera accélérée dans les années à venir dans tout le Sud mais aussi à Paris et Lyon. Pour cela, Philippe Beissier a recruté Alain Sarlet, ex-directeur commercial de Koala Voyages, au poste de directeur du réseau. Dès février, le site www.alpilles-voyages.com devient un point de vente à part entière grâce à des accords signés avec Amadeus, E-Retail et plusieurs TO. Internet sera une vitrine auprès de notre clientèle régionale, souligne Philippe Beissier. Le site accueille déjà des liens Disneyland Resort Paris, Costa, la SNCF.

Alpilles Voyages se dote par ailleurs d’une structure groupe avec deux commerciales, une technicienne groupe et un responsable incentive. A moyen terme, le réseau envisage la création d’une cellule réceptive avec une agence à Paris et une autre à Lyon. Enfin, une clientèle plus haut de gamme est visée, avec le lancement de la marque Parfums d’évasions by Alpilles. Elle sera portée par plusieurs points de vente, dont l’aménagement sera revu, comme la future agence d’Aix-en-Provence, siège commercial du réseau.

Fort de ces projets, Alpilles Voyages veut atteindre en 2009 un volume d’affaires de 25 ME en tourisme et 10 ME de billetterie, soit le double comparé à 2007. Nous voulons devenir le premier réseau loisir du Sud, conclut le PDG.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique