Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair : « Les agences en ligne compliquent  » le remboursement des billets

Ryanair a présenté son projet de développement dans sa base la plus importante, Marseille. L’occasion de revenir sur les grosses actualités de la compagnie.

Vendredi, Ryanair a annoncé qu’elle allait baser cet été un quatrième avion sur la base de Marseille. Depuis sa plus importante base française, la low-cost irlandaise opèrera plus de 160 vols par semaine vers 49 destinations, dont sept nouvelles lignes : Alghero, Bari, Corfou, Minorque, Rhodes, Tétouan & Essaouira. « Alors que les campagnes vaccinales se poursuivent les mois à venir, le trafic aérien devrait grimper en flèche cet été », selon Dara Brady, le directeur marketing & digital.

Des réservations « incorrectes »

Lors d’une conférence de presse vendredi dernier, Dara Brady est également revenu sur les remboursements des billets non-volés, puisque la compagnie est souvent pointée du doigt. « Depuis que la pandémie a commencé, nous avons eu énormément de cas de remboursements. Nous sommes très attentifs. La plupart des gens qui ont directement fait des réservations ont déjà pu obtenir leur remboursement. C’est le cas de l’écrasante majorité. Il y a également les personnes qui ont fait des réservations via des agences de voyages. Au niveau des agences de voyages en ligne, beaucoup d’entre elles nous compliquent largement la tâche. Car elles font des réservations mais elles sont incorrectes, avec un certain nombres d’inexactitudes. Et derrière, cela pose la problématique de savoir comment Ryanair doit directement rembourser les personnes s’il y a tous ces intermédiaires et inexactitudes. Nous avons à cœur de rembourser la totalité des clients. » Les dirigeants indiquent que sur le site de Ryanair il y a formulaire de vérification client et une fois toutes les vérifications effectuées, « Ryanair remboursera la totalité de ses clients, sans aucun doute. »

Ryanair maintient sa commande de B737-Max

Interrogé sur les slots d’Air France à Orly qui pourraient se libérer, Dara Brady a expliqué que Ryanair était «  toujours prêt à regarder les opportunités, à Orly ou ailleurs ».

Enfin, la compagnie aérienne irlandaise a décidé de maintenir la commande ferme de plus « de 200 Boeing 737-8200 » (nouveau nom du 737 max NDLR), un avion qui a eu une attention particulière à cause des crashs. Mais en qui, Julien Tranchant, le directeur marketing France, « a toutes les raisons de faire confiance ».

Crédit : Ryanair.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique