Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Québec, la Belle Province côté nature

Se dégageant peu à peu de l’axe historique Québec-Montréal, notre cousine d’Amérique dévoile ses atours naturels. Une dynamique suivie par les tour-opérateurs, qui poussent de plus en plus loin l’attrait de la découverte.

Le Québec est une sorte d’amalgame entre une grosse influence nord-américaine, une touche britannique, le tout recouvert d’un vernis francophone. Cette réflexion, entendue dans les rues de Québec, définit bien l’exotisme original de cette lointaine province d’Amérique, qui séduit toujours. Car même après deux années difficiles dues au Sras et à la peur générée par les attentats du 11 septembre 2001, la Belle Province relève la tête. Qu’on en juge, puisqu’en 2004, la fréquentation touristique française a retrouvé une jolie croissance de 20,4 % ! Il est de nouveau loin le temps où Voltaire, au moment de la guerre d’Indépendance, ne voulait pas lever le petit doigt pour quelques arpents de neige. La neige, parlons-en !

Présenté souvent comme un terrain de jeu privilégié d’activités hivernales, le Québec a aussi énormément à offrir au visiteur estival. Qu’il soit fan de pêche en eau vive, qu’il veuille aller à la rencontre des étranges coutumes des Premières Nations amérindiennes, ou découvrir la richesse de la faune boréale, il peut désormais goûter à toute une palette d’activités dans un cadre naturel exceptionnellement préservé. Les TO spécialistes de la destination, comme Vacances Transat ou Vacances Canada, ou même les généralistes comme Jet tours, rivalisent d’inventivité pour trouver de nouvelles expériences à faire partager à leurs clients : vol en hydravion, séjour trappeur en tente prospecteur, promenades en quad… Bien relayés par Tourisme Québec, ils poussent aussi de nouvelles régions comme l’Abitibi, le Témiscamingue ou la province maritime voisine du Nouveau-Brunswick. Des nouveaux sentiers à défricher, un peu comme l’était la Gaspésie il y a une dizaine d’années, et qui devraient permettre encore longtemps aux Français de reconnaître que le Québec, c’est vraiment d’valeur !

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique