Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Présidentielle : les 10 propositions de l’Alliance France Tourisme

Le cercle de réflexion, qui réunit les plus grandes entreprises du secteur, formule 10 propositions aux candidats à l’élection présidentielle et les invite à faire du tourisme une priorité nationale.

10 propositions, qui répondent à 5 enjeux identifiés par les membres de l’Alliance France Tourisme (AFT), qui partagent « l’objectif commun de disposer d’une stratégie nationale à horizon 10 ans visant à redonner à la France sa place de leader mondial d’un tourisme d’excellence ».

D’abord, afin d’« ériger le tourisme au rang de priorité nationale pour en faire une véritable industrie d’avenir », l’AFT propose de « déclarer, soutenir et accompagner l’indispensable transformation numérique du secteur » et de « bâtir la souveraineté numérique nationale pour protéger les données et les entreprises françaises ». Le cercle invite également à « repenser la gouvernance du tourisme » pour plus d’efficacité, en « déployant une gouvernance solide » capable d’organiser le dialogue entre les instances du secteur, et de « créer un guichet unique des services de l’Etat pour les professionnels du tourisme » au sein des préfectures.

Des propositions sur l’emploi dans le tourisme

Pour « réinventer l’offre touristique sur l’ensemble du territoire », l’AFT suggère de « repositionner et moderniser les lieux touristiques existants » et de « structurer l’offre de services et rendre accessible les destinations du territoire ». Pour favoriser une relance durable du secteur, l’AFT conseille de « soutenir les entreprises à poursuivre les investissements », et de « restructurer la dette Covid et faciliter l’apport de fonds propre ».

Les membres du cercle se sont également penchés sur un sujet sensible pour l’industrie, à savoir l’emploi. Ainsi, l’AFT pense qu’il faut « former, employer et donner l’envie d’entreprise » dans le tourisme, avec deux leviers : la création d’un « système éducatif d’excellence de niveau international et doté de formations trans-sectorielles », et la fidélisation des salariés.

Des mesures urgentes, donc (restructurer la dette Covid) et d’autres plutôt pensées pour l’avenir (création d’un système éducatif d’excellence) qui pourraient, selon l’AFT, inspirer les candidats à l’élection présidentielle. Lesquels n’ont encore jamais évoqué le sujet du tourisme en détail, sauf (un peu) à travers la mobilité.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique