Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ski : le port du masque n’est plus obligatoire dans les remontées mécaniques

Difficile à faire respecter, le port du masque dans les remontées mécaniques n’est plus obligatoire. Le pass vaccinal, lui, reste en vigueur.

Bouffée d’air frais pour les exploitants de domaines skiables : le port du masque n’est plus obligatoire pour les usagers des remontées mécaniques. Face à l’amélioration de la situation sanitaire – et à la difficulté de faire respecter certaines mesures –, le gouvernement décide ainsi d’assouplir le protocole sanitaire en montagne.

Il n’est donc plus imposé de porter un masque chirurgical ou un tour de cou homologué dans les véhicules dits « ouverts » des remontées mécaniques (télésièges et téléskis). Dans les files d’attentes, les gares et les véhicules fermés (télécabines), la mesure demeure en vigueur.

Pass vaccinal obligatoire dès 16 ans

Idem pour l’obligation de présenter un pass vaccinal (ou pass sanitaire pour les 12-16 ans) afin d’accéder aux domaines skiables français. Pour rappel, tous les skieurs de plus de 16 ans doivent présenter un pass vaccinal pour pouvoir utiliser les remontées mécaniques. Les glisseurs âgés de moins de 12 ans, eux, ne doivent pas présenter de documents spécifiques.

Par ailleurs, le port du masque reste recommandé, dès l’âge de six ans, pour tous les rassemblements, y compris extérieurs, en station ou au départ des remontées mécaniques. Cet assouplissement intervient au début des vacances d’hiver, marquées par un important retour de la clientèle dans les stations de ski françaises.

Vers la levée du pass vaccinal ?

La situation sanitaire se détend en France. D’ailleurs, le pass vaccinal pourrait être levé dès « fin mars, début avril », a annoncé mercredi 8 février Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement a évoqué la baisse des contaminations pour justifier cette possible suspension.

Lors d’une audition au Sénat hier, le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer a aussi estimé qu’une levée du pass vaccinal était envisageable à cette échéance, dans certaines conditions.

Le gouvernement envisage d’autres allègements, comme l’abandon du test PCR pour les voyageurs vaccinés hors Union européenne. 

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique