Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ouglitch et Iaroslav La Volga à toutes les sauces

Depuis quelques heures, les bouleaux alignent leur tronc chétif le long des rives, et laissent parfois entr’apercevoir quelques isbas colorées. A l’approche d’Ouglitch, la végétation se densifie, les arbres gagnent en robustesse, et c’est dans une forêt verdoyante que se dressent les coupoles de la vieille cité. Quelques babouchkas guettent l’accostage, avec dans leurs mains des bouquets de jonquilles vendus pour une bouchée de pain. Le

Depuis quelques heures, les bouleaux alignent leur tronc chétif le long des rives, et laissent parfois entr’apercevoir quelques isbas colorées. A l’approche d’Ouglitch, la végétation se densifie, les arbres gagnent en robustesse, et c’est dans une forêt verdoyante que se dressent les coupoles de la vieille cité. Quelques babouchkas guettent l’accostage, avec dans leurs mains des bouquets de jonquilles vendus pour une bouchée de pain. Le timing est serré. Nous filons dans l’église Saint-Dimitri-sur-le-sang-versé, qui possède un original sol en fonte. C’est ici, en 1591, que fut assassiné le petit Dimitri, fils cadet d’Ivan le Terrible. Les fresques murales relatent la courte vie du tsarévitch et la vengeance qui suivit ce drame. Dans un silence religieux, cinq hommes en soutane noire et dorée prennent place devant l’iconostase pour un concert a cappella : chant liturgique suivi du célèbre Batonniers de la Volga. Les poils se hérissent, les yeux s’embuent. Séquence émotion… et carton plein pour le groupe, dont les CD à 15 E s’écoulent comme des petits pains. Nous laissons derrière nous les scènes picturales du xviie siècle pour une atmosphère bien plus comtemporaine à Iaroslav : la foire, qui se tient dans le monastère du Sauveur. Les nombreux stands alignent souvenirs, menuiserie, outils, fromages et gâteaux… Deux adolescents font griller des brochettes de viande, dont l’achat nécessite la pesée sur une antique balance, pour atteindre le poids des 75 roubles affichés. Ils ont l’air las et ça se comprend : le stand mitoyen vante le dernier appareil de karaoké, avec un animateur à la Léon Zitrone qui hurle presque autant que Lara Fabian dans une sono hyper saturée !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique