Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mascate

Sultan Ville

Au creux d’un fjord, le Mascate originel est protégé par deux forts construits par les Portugais ; dans la crique voisine, l’élégant quartier de Mutrah accueille le marché aux poissons et le souk, où l’on flâne pour négocier des châles du Cachemire, des saris, des cristaux d’encens du Dhofar, des bijoux… Le Vieux Mascate est une miniature. Reliés par un entrelacs d’autoroutes, les autres quartiers de la capitale répartis au hasard des criques et des cratères d’une montagne d’ophiolite noire s’étirent sur une cinquantaine de kilomètres. Maisons blanches à la hauteur limitée, style arabisant : l’urbanisme est raisonné et harmonieux. Le quartier le plus chic est Medinat Sultan Qabbous, c’est-à-dire Sultan Qabbous Ville. Le terme ville pourrait en fait s’appliquer à l’ensemble du nouveau Mascate, surgi du désert en l’espace d’une trentaine d’années par la volonté de Sa Majesté. Son symbole le plus éclatant est la Grande Mosquée, campée dans un jardin de roses et de zinnias, et illuminée par un lustre de huit tonnes, comme dans un palais des Mille et Une Nuits…

À voir, à faire

Chez Orients, circuit culturel très complet de 10 jours (De myrrhe et d’encens), qui inclut Mascate, Sur, Nizwa et la région du Dhofar.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique