Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les champions cachés de Paris et d’Ile-de-France

« Ils sont spécialistes du voyage d’affaires « cousu main », du séjour linguistico-sportif, de l’aventure ou de la location. Leur point commun ? Ils ont le vent en poupe. »

Exocet Voyages, un tourisme d’affaires qui vole haut

Exocet Voyages offre du très haut de gamme à des clients déjà très gâtés, ce qui exclut tout droit à l’erreur.

Al’exocet, ce poisson volant des mers chaudes, l’entreprise fondée en 1993 par Sylvain Guerlet n’a pas emprunté son nom que pour une connotation exotique. Littéralement, exocet veut dire « qui sort de la maison », explique Sylvain Guerlet. Idéal donc lorsqu’on est une société spécialisée dans le tourisme d’affaires, dont la vocation est de faire découvrir des ailleurs lointains. En défense natio-nale, le missile Exocet est synonyme de précision, d’effica-cité, d’énergie, des qualificatifs qui collent à la philosophie de l’entreprise. Venu du monde de la communication, bien introduit dans les milieux politiques et industriels, Sylvain Guerlet a su dès l’origine cibler son activité. Nous organisons des déplacements de relations publiques, nous nous sommes fait une spécialité de ce qu’on appelle les voyages du président. Ces chefs d’entreprise qui emmènent avec eux, le temps d’un voyage extraordinaire, quelques gros clients ou prospects pour qui rien n’est trop beau, de la dépose en hélicoptère au milieu du bush africain à la découverte de Cuba sur les traces d’Hemingway.

Du cousu main dans le moindre détail

Nous sommes dans une spirale de gens très gâtés à qui nous offrons du très haut de gamme, du cousu main dans le moindre détail. Pas de droit à l’erreur, nous sommes condamnés au triomphe, mais l’imagination et la rigueur de la petite équipe d’Exocet, sa souplesse et sa créativité, font des merveilles que même la crise depuis deux ans n’a pas perturbées. Pas question cependant de faire le malin. La confidentialité, la discrétion et la modestie priment chez Exocet, qui réalise une partie de son chiffre d’affaires avec l’organisation de congrès et symposiums de groupes pharmaceutiques.

Action Séjours, après la classe, il va y avoir du sport !

Action Séjours propose aux jeunes de réaliser des séjours linguistiques tout en profitant d’activités sportives.

Chez Action Séjours, qu’il a créée il y a dix ans, Serge Couraud, directeur général, combine admirablement la tête et les jambes. Le principe de ses forfaits est simple : des jeunes de 8 à 18 ans ont le choix entre l’Irlande, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, Malte, l’Allemagne et l’Espagne pour pratiquer la langue pendant une quinzaine de jours dans des classes internationales. Un enseignement qui laisse place chaque après-midi à des stages sportifs dans une grande variété de disciplines (basket-ball, équitation, football, golf, roller, rugby, plongée…)

L’idée d’Action Séjours m’est apparue naturellement. En tant que professeur de tennis, j’ai créé il y a 18 ans la société Tennis Action qui fait toujours jouer 2 000 personnes à Paris. Quelques-uns de nos stagiaires faisaient déjà des séjours linguistiques, mais revenaient souvent déçus, explique Serge Couraud. C’est ainsi qu’Action Séjours a été mis sur les rails et qu’il permet annuellement à 3 500 jeunes d’apprendre une langue étrangère tout en se défoulant dans leur sport favori, avec des prix de forfaits variant de 1 000 E à 15 000 E.

Un hébergement sûr pour rassurer les parents

Les séjours langues/sport représentent environ 70 % du chiffre d’affaires d’Action Séjours. Le reste est constitué par des forfaits de vacances sportives en France ou à l’étranger. Nos hébergements se font soit dans les familles directement, soit dans des collèges réputés, ce qui tranquillise les parents, précise Serge Couraud. Pour capitaliser sur son succès, Action Séjours dispose d’une brochure de 36 pages et d’un site Internet. De quoi voir l’avenir avec sérénité, puisque Serge Couraud table sur une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires en 2004.

Saga d’Aventures a su rester très nature

Fondé par un ancien guide de haute montagne, le précurseur des loisirs sportifs sort des sentiers battus.

Le succès aurait pu lui monter à la tête. L’équipe de Saga d’Aventures reste au contraire fidèle au cocktail originel qui a présidé à sa création, il y a douze ans, par Alain Gaimard, un ancien guide de haute montagne : un grand bol de nature avec un zeste de sport. La nature et les loisirs sportifs en général sont le créneau que nous nous sommes choisis, explique Xavier Michalon, directeur du développement de la société qui s’est peu à peu taillée sa place sur le créneau de l’incentive et des séminaires, mais oeuvre aussi dans l’événementiel sportif. Alain Gaimard, qui a lancé Arcs Aventures, associé à la station de sports d’hiver des Alpes, est aussi l’inventeur du Raid Gauloises. De sacrées références et une approche du marché de l’incentive qui sort vraiment des sentiers battus.

Nous étions des précurseurs. Aujourd’hui, les activités de plein air, le retour à la nature, l’esprit d’aventure sont dans l’air du temps. Et nous déclinons pour les incentives notre savoir-faire en la matière. Sans paillettes, avec une vraie recherche de l’authentique qui séduit les clients. Le slogan de Saga d’Aventures pourrait ainsi être On va vous étonner. Et effectivement, les équipes d’Alain Gaimard et Xavier Michalon passent leur temps à sillonner le monde pour dénicher le bon coin, la belle idée, l’originalité qui pourront donner du relief à un voyage de stimulation.

Saga gère la logistique, la nature s’occupe du reste

Raid en scooter des mers dans la mangrove guadeloupéenne ou tout simplement découverte autrement du Morvan, c’est la nature qui fournit le terrain de jeux, les équipes de Saga se chargeant de la logistique. Ce n’est pas le Raid Gauloises à tous les coups. Nous savons très bien nous adapter, y compris aux petits budgets et la France offre par exemple des potentialités énormes. Mais l’esprit, quel que soit le voyage, reste le même. Et notre maîtrise technique est toujours efficace. Nous savons gérer les contraintes.

Discret jusqu’il y a deux ans, Saga d’Aventures a décidé de communiquer davantage sur ses valeurs, ses spécificités. Cela lui réussit plutôt bien. La crise n’a pas ralenti son élan. Au contraire.

Next : louées soient les vacances qui ressemblent au client

Le spécialiste ès locations enrichit son offre année après année depuis 1987. Son credo : la proximité.

Next to you se traduit en français par proche de vous. Un concept que l’entreprise créée par Jacques Deret il y a 17 ans applique à la lettre au quotidien. Un vrai postulat qui met le spécialiste de la location à la mer, à la campagne, à la montagne et dans les îles à l’écoute permanente de ses clients.

Coller à l’air du temps et anticiper

Next n’a cessé en effet d’enrichir depuis 1987 son offre d’hébergement (résidences locatives et hôtelières bien sûr, villas, mais aussi villages de vacances, hôtels 2, 3, 4b et, depuis peu, villages de plein air et mobil-homes). Coller à l’air du temps en pouvant satisfaire tous les budgets, c’est le credo de Jacques Deret, qui a été à bonne école puisqu’il a passé près de 15 ans chez Pierre & Vacances avant de voler de ses propres ailes. Nous sommes une petite équipe dynamique. Je suis très bien entouré de quatre collaboratrices. De quoi présenter chaque saison un catalogue fourni. Nous travaillons très en avance, avec des brochures qui sortent toujours parmi les premières du marché et mettent un point d’honneur à innover. Ainsi, le catalogue de l’hiver prochain est déjà distribué et, cet été, ce sont 109 destinations qui sont au sommaire avec 33 nouveautés. L’offre mobil-home en particulier a été multipliée par deux par rapport à l’été 2003 et un tiré à part est en projet. Nos produits correspondent à la demande du moment avec un souci de qualité constant. Encore mal connu des agences, Next a pourtant mis en place tous les outils pour développer un partenariat productif. Très clair et rapide, le site www.next.fr dispose d’un espace pro. Nous enregistrons une dizaine de réservations par jour. Un bon début, à l’image de l’exercice 2004 déjà presque au niveau du précédent à mi-parcours.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%%%HORSTEXTE:5%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique