Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’édito de Dominique Gobert : les meilleurs gagnent toujours

C’est un Jean-Baptiste Lemoyne en pleine forme, en tant que ministre délégué à double casquette, qui a ouvert cette assemblée générale de l’APST. Apportant un triple message aux adhérents de l’Association : solidarité, enthousiasme, optimisme…

On ne peut pas dire que la salle pour cette AG APST était bondée. Covid peut-être, probable même, mais comme le buver et le manger n’étaient pas prévus cette année… Je suis taquin !

Je ne reviendrai pas sur les rapports financiers et moraux, pas plus que sur le projet de réforme des statuts, tout a déjà été dit. D’ailleurs, en ce qui concerne les statuts, tout a été approuvé lors du dernier bureau à l’unanimité moins une abstention.

Et c’est là que je rigole doucement, mais sûrement. Je remarque également que l’opposition à la gouvernance actuelle n’était pas présente à cette réunion. C’est dommage.

Car, faut-il le dire et le répéter, lorsque l’on n’est pas d’accord, on le dit et on assume. C’est ce que l’on appelle la démocratie, une appellation que madame la présidente du Cediv semble avoir beaucoup de mal à appréhender.

A ce propos d’ailleurs, certains propos tenus durant les Universités d’hiver m’ont été rapportés, je cite, « L’Echo touristique est un journal de parti pris, il serait temps que ça s’arrête ». Ben, déjà, je veux bien être considéré à moi tout comme étant L’Echo touristique (quelle gloire), mais faut pas exagérer. Subjectif, moi, sûrement. En fait, je ne supporte pas les coups en loucedé, les intrigues de pouvoir qui n’ont aucun lieu d’être, si ce n’est pour satisfaire des envies blafardes et mesquines.

Dominique Gobert, éditorialiste

Alors parti pris, pour un éditorialiste, ça fait partie du job. Et l’Echo m’a toujours accordé, de même que mes précédents employeurs, mon indépendance totale. Mais il faut que madame la présidente du Cediv comprenne que je ne suis pas aux ordres, que les cirages de pompe n’ont jamais été mon fort. De plus, je crois avoir passé l’âge de participer à des concours de bonshommes de neige…

Je n’ai pas fini, comme dirait un chroniqueur d’une radio, parce que mardi, les élections se sont déroulées. Certes, ce que je nommerai « l’opposition » avait fait un petit détour par Bercy, expliquant en substance à un haut fonctionnaire, que « la direction actuelle de l’APST était composée de branquignoles » (sic). Quand on parle, même conseillé par un Conseiller, du genre « je veux être calife à la place du calife », ça fait désordre. Surtout lorsque l’on se targue d’être un champion de la solidarité.

Et puis, pourquoi diable avoir envoyé au Manager de transition et au secrétaire général de l’Association une belle missive que je me suis procuré, annonçant tout de go « C’est pourquoi, en tant que membre du Conseil d’administration et du bureau je ne peux accepter vos propositions sur la mise en place de deux comités (des risques et stratégique) pour éclairer, inspirer et diriger la politique de notre association ».

Pourquoi pas ? Sauf que, lorsque l’on a des convictions, il faut s’y tenir. Les statuts ont été approuvés à l’unanimité moins une abstention… Cherchez l’erreur.

Heureusement, les électeurs comme souvent ont fait preuve de bon sens. Madame Philipon (Petit  Patapon) a été élue non seulement administratrice, mais également présidente. La Rocca, Esclapon de Villeneuve (ou vice versa), Dekeyser et Billerey ont été aussi élus.

Quant au calife qui se voyait déjà calife, caramba, c’est encore raté.

8 commentaires
  1. Marc dit

    J’attends avec beaucoup d’impatience et de curiosité voir si vous, JOURNALISTE, aurez la même verve et la même plume pour juger le choix du réseau Havas (#Marietton) de faire son congrès en Arabie Saoudite… Il doit certainement être plus facile de critiquer un bonhomme de neige…

  2. Thierry dit

    Le cirage de pompes n’est pas votre fort ?!!! C’est la meilleure de l’année 2021 😅 ! Parce que, bizarrement, les chaussures de Monsieur Abitbol n’ont jamais été aussi reluisantes depuis que vous tenez cette rubrique ici !
    Un peu de décence quand même…

  3. Franck dit

    Euh finalement c’est un seul p 🙂 C’est ce qui s’appelle pour ma remarque orthographique : un vent !

  4. Franck dit

    Bonjour,

    Je lis depuis plusieurs années les billets de Monsieur GOBERT et je trouve, à mon grand regret, que ces billets ont un goût de plus en plus vinaigré… Une amertume qui prend malheureusement le pas sur le fond des articles.

    Pour reprendre une citation de Montaigne : « Prenons garde que la vieillesse ne nous attache plus de rides à l’esprit qu’au visage ». Comme je vois que vous appréciez les chansons enfantines et que votre mode éditorialiste vous autorise quasi tout : J’en veux pour preuve Madame Philippon que vous qualifiez de « Petit Patapon » article après article. La prochaine fois, essayez au moins d’écrire son nom correctement … avec deux p ».
    Sur ce mode enfantin, nous pourrions chanter en coeur : « C’est le bon Roi GOBERT… qui a mis sa cervelle à l’envers ! »

  5. SOUBIELLE dit

    Je lis ce billet de Dominique Gobert et souhaite que vous publiez ce commentaire au titre de démenti:
    Contrairement à ce que laisse supposer les insinuations de Dominique Gobert dans son dernier billet « Les meilleurs gagnent toujours », ce n’est pas Adriana Minchella qui s’est abstenue lors du vote des statuts.
    C’est moi et c’est vérifiable dans le compte-rendu de la séance du bureau.
    Ne faisant plus partie des administrateurs de l’association je me trouve libéré de mon devoir de réserve.
    Richard SOUBIELLE

    1. Dominique Gobert dit

      Mais cher Richard, je savais que c’était vous quiç vous étiez abstenu. Jamais écrit que c’était Adriana. Relisez plus attentivement…

  6. François Filloux dit

    Il a dû peter une bielle

    1. Dominique Gobert dit

      Cher François,
      Ma bielle va bien!

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique