Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’édito de Dominique Gobert : chez Atout France, cherchez l’erreur

Mais que se passe-t-il donc chez Atout France ? Quid, quousque, tandem, comme on dit dans les bons Astérix. Voilà maintenant que la bonne maison que dirige cette excellente Caroline Leboucher coorganise le Sommet Destination France.

En voilà une nouvelle qui pourrait être bonne, si elle n’était pas un peu précipitée. En tout cas, dans la maison, dont l’ambiance délétère ne cesse de s’aggraver, à tel point que plusieurs collaborateurs s’inquiètent de la « gestion » menée par Caroline Leboucher, on se pose questions sur questions. Il y aurait même un vent de fronde que ça ne m’étonnerait pas.

Madame Leboucher, que l’on a cherché durant ce grand rassemblement de l’industrie du tourisme, l’IFTM Top Resa, mais c’était sans doute par timidité, vient de se répandre chez mes bons confrères (et sœurs) de Tourmag. Dissertation fleuve de la directeuse d’Atout France dans laquelle, hormis le fait qu’elle présidait quasi aux destinées du plan de relance tourisme de la France, ne mène pas à grand-chose.

Dominique Gobert, éditorialiste

Co-organisation du prochain Sommet Destination France ? Bin, il semble que Madame Leboucher s’avance un peu vite. Certes, comme toutes les instances touristiques de France, Atout France a été sollicitée et a « réservé » l’Hôtel de la Marine (flambant rénové) pour cet évènement.

Je suppose qu’elle a également, en femme avisée et sérieuse, « réservé » l’Elysée afin de permettre à Président Macron de recevoir les invités en toute convivialité !?

Au passage, je regarde toutes les « actions » menées par Atout France depuis la nomination de la dame à la tête de la noble maison, campagnes de pub, aides à la montagne, etc. Rien que du vieux, si je puis me permettre et sans aucune imagination…

Ah, j’allais oublier ces fameux « workshops », ou encore une campagne de « relance en forme de dessin animé » à destination de la clientèle japonaise. Ce sont les Suisses qui vont se marrer.

Sans blague…

Cela étant et pour en revenir à cette fameuse « co-organisation » du sommet, du côté de l’Elysée, on ne semble pas particulièrement au courant et ne « confirme rien pour l’instant ».

D’autant d’ailleurs que, si j’en crois mes bonnes informations et mon vieux nez truffier, le cabinet Roland Berger serait mandaté pour travailler sur le fonds et faire des propositions stratégiques. De même, un secrétaire général de l’Organisation de ce sommet aurait été nommé.

Enfin, alors que ce fameux plan de relance du tourisme, voulu par Président Macron, doit être conduit sous la houlette des ministres Griset et Lemoyne, je remarque que Dame Leboucher ne les cite pas dans sa longue diatribe dédiée à son propre rôle.

Je n’ai hélas pas pu joindre le président d’Atout France, pas plus que Jean-Baptiste Lemoyne. Mais certains sont tombés de leur chaise, m’ont confié de très proches de cette affaire.

Caramba.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique