Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Saskia Cousin (sociologue) : « L’avenir du tourisme passe par une régulation internationale »

La pandémie a-t-elle fondamentalement changé notre rapport aux vacances et au tourisme ? Comment le secteur du voyage peut-il se redéployer sans abimer la planète ? Quel est le rôle des individus, des entreprises et du politique dans la quête d’un tourisme plus responsable ? C’est à toutes ces questions que Saskia Cousin a bien voulu répondre. L’anthropologue, chercheuse et sociologue était l’invitée des derniers Enjeux E-tourisme.

L’Écho touristique : Saskia, êtes-vous anthropologue ou sociologue ?

Saskia Cousin : Je suis enseignante-chercheuse, anthropologue et sociologue. En bref, je ne suis pas monothéiste (rires). D’un point de vue académique, j’ai été maîtresse de conférences 7 ans en sociologie, puis 10 ans en anthropologie sociale, et suis professeure de sociologie à partir du mois de septembre 2021.

La pandémie a-t-elle fondamentalement changé notre rapport aux vacances ?

Saskia Cousin : Nous n’avons pas observé de révolution des vacances en France. 94 % des vacanciers français sont partis en France l’an dernier. Avant la pandémie, entre 70 % et 80 % des Français partaient déjà en vacances en France, dont la moitié dans la famille, chez des amis, donc en dehors du secteur marchand. La crise sanitaire a renforcé plus qu’elle n’a modifié les pratiques de vacances. L’immense majorité des humains qui ont accès aux mobilités de loisirs partent d’ailleurs en vacances dans leur propre pays. La plupart des gens partent à quatre heures de voiture de leur domicile… Il y a cette idée qu’il faut quitter son quotidien par obligation sociale et nécessité vitale. Avec le confinement, c’est devenu en outre une respiration indispensable, notamment pour les urbains.

Les vacances sont donc un acquis social auquel les Français ne veulent pas renoncer, quelle que soit la crise ?

Saskia Cousin : En France, historiquement, les vacances sont vécues comme le résultat d’une conquête sociale depuis Léon Blum et les congés payés de 1936. C’est un acquis social fort dans l’imaginaire français, inscrit dans le droit du travail.

Pour lire l’ensemble de la conversation avec Saskia Cousin, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique ou abonnez-vous

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.