Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le président du Snav prend son bâton de pèlerin

Georges Colson a entamé un tour de France pour présenter ses projets aux adhérents du Syndicat. Pour la première fois, l’APS participe à cette tournée en région.

Le discours est enthousiaste, mâtiné d’une pointe d’humour. Georges Colson apprécie de toute évidence son nouveau costume de président du Syndicat national des agences de voyages (Snav). Tout juste libéré de la présidence de Fram, il a entamé le 22 juin à Lille, le 23 à Rennes et le 28 à Toulouse, une tournée des chambres régionales. Ce tour de France, dont la prochaine étape est Saint-Jean de Luz (3-4 juillet), vise à présenter aux adhérents ses projets pour le syndicat, ainsi que sa vision du travail efficace, qu’il entend mettre en place tant pour les permanents que pour les élus du bureau exécutif, du conseil national et des commissions techniques.

Dans un esprit de transparence et d’unité, il entend ainsi faire du Snav la maison des agents de voyages, avec la volonté de fédérer 80 % de la profession dans 3 ans, alors que seulement 50 % des agences sont adhérentes aujourd’hui. Les commissions techniques devront apporter des réponses aux questions posées, insiste-t-il. Les premiers chantiers programmés concernent l’accompagnement des agences après le changement de rémunération, leur adaptation aux nouvelles technologies, la réforme de l’article 23 sur la responsabilité de la loi de 1992, le développement de la communication vers les adhérents comme le grand public…

A signaler que l’APS participe à cette tournée en région. Nos deux organismes professionnels peuvent travailler en commun sur certains sujets tels la formation, l’après-vente ou l’article 23, pour être plus efficaces, estime le président, tout en rappelant que chacun a son travail à faire et doit rester à sa place…

Bientôt un Club des partenaires

Georges Colson a enfin annoncé une remise à plat des relations avec les partenaires du syndicat (Air France, Amadeus, Disneyland Resort Paris, Elvia, Gras Savoye, National Citer, SNCF et SNCM). Nous devons réfléchir à un partenariat qui va au-delà de simples annonces de publicité dans le journal interne du Snav, assure-t-il. Un Club des partenaires est sur les rails, qui devra apporter des informations concrètes et utiles aux adhérents.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique