Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’hiver n’a pas réchauffé les TO…

Selon le baromètre trimestriel du Ceto, les ventes de voyages à forfait ont baissé de 4% au cours de la saison d’hiver générant un volume d’affaire de 1,782 milliards d’euros, en recul de 7,8%.


 
Débuté avec la crainte d’une épidémie de grippe H1N1, le premier semestre de l’exercice commercial 2009-2010 (1er novembre-30 avril) s’est clos dans la fumée d’un nuage de cendres, la crise économique étant restée en filigrane durant toute la période. Bref, pas de quoi faire passer au beau fixe le baromètre de l’Association de Tour-Opérateurs/ Ceto. Au cours des 6 mois écoulés, les ventes de forfaits des voyagistes membres ont baissé de 4%, à 1 781 424. C’est mieux que les -7,9% de l’hiver précédent (sachant que les vols secs ont eux progressé de 6,5%) mais le volume d’affaires est en net recul, à – 7,8%  soit 1, 782 milliards d’euros, ce qui fait ressortir la recette unitaire moyenne à 1 000 € (-3,9%). Les mois de janvier, février et mars avaient pourtant laissé entrevoir une belle éclaircie avec une nette reprise de l’activité. Le blocage du trafic aérien a balayé tous les espoirs. Et aucun axe n’a été épargné. Sur l’hiver, la France accuse un retrait de 2,8% en nombre de clients (-6% en volume d’affaires), le moyen-courrier est à -3,3% en trafic, -7,1% en recettes. Quant au long-courrier qui porte d’habitude la saison, il a chuté de 5,7% en ventes de forfaits, de 8,5% en volume d’affaires. Retrouvez le détail par destination dans l’Echo Touristique à paraître aujourd’hui.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire