Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Francis Reversé : Il n’est pas trop tard pour relancer Degriftour

Pour son fondateur, la marque Degriftour conserve du potentiel. Mais la positionner sur le créneau encombré des ventes privées n’est pas gagné.

L'enseigne Degriftour vient d'être relancée par sa maison mère Lastminute, comme site de ventes privées de voyages. Le vétéran du minitel promet -71% sur les Maldives, -81% sur la Grèce et -87% sur Istanbul.

Réaction de Francis Reversé, son fondateur : "Les jeunes de 30 à 35 ans ne connaissent pas la marque. Mais pour les plus de 35 ans, Degriftour reste dans l’inconscient. 1,5 million de personnes ont voyagé avec l’entreprise". Pour Francis Reversé, la maintenir aux côtés de Lastminute, qui l'a rachetée en 2000, aurait été préférable sur le marché français. "A l'époque, deux Français sur trois la connaissaient. J’ai trouvé dommage de tuer la marque. Mais on ne m’a pas demandé mon avis ! Quand vous vendez une entreprise, il ne faut pas avoir d’état d’âme. Les propriétaires repeignent ensuite les volets avec la couleur de leur choix".

"Un peu tard"

Francis Reversé se montre circonspect quant au positionnement choisi : "Le problème, c’est qu’il y a déjà beaucoup de monde sur le créneau des ventes privées". Lastminute.com "arrive un peu tard. Denis Philipon (Ndrl, avec Voyage Privé) a bien verrouillé le marché".

Entre Voyage Prive, Vente Privee Voyage, Voyagechic, et toutes les opérations ponctuelles des agences de voyages en ligne, les consommateurs peuvent y perdre leur latin. Et les fournisseurs commencent à se lasser de leurs fréquentes sollicitations pour des deals qui minent leurs marges et leur image. Mais, pour sa défense, Lastminute n’est pas novice en la matière. La marque fuchsia organise occasionnellement des ventes flash depuis 2005, mine de rien…

Quels que soient les résultats, "Ils ne risquent pas grand chose", estime Francis Reversé. L'avantage, c'est qu'"ils ont toute l'infrastructure pour relancer la marque avec un investissement dérisoire", grâce notamment à leur important fichier d'adresses électroniques. "C'est une opération intelligente", qui ressemble en l'état à un galop d'essai.

Dans la newsletter de Degriftour Selection :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique