Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En région Paca, Waze aide à lutter contre le surtourisme

En pilote depuis plus d’un an, une solution imaginée par Waze va être déployée dans toute la région pour guider les touristes vers des solutions alternatives lors des pics de fréquentation.

La question de la surfréquentation périodique des sites touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur continue d’agiter les réflexions des autorités locales. Le sujet génère des crispations politiques localement et, parfois, l’agacement des habitants.

Afin de limiter les tensions, le Comité régional du tourisme (CRT) a noué un partenariat avec l’incontournable application de navigation Waze. Concrètement, comment ça marche ? Lors des jours de forte affluence, les utilisateurs de l’appli sont informés d’alternatives comme un parking relais en amont avec navettes gratuites ou d’autres sites touristiques à proximité moins fréquentés.

Dans le Parc national des Ecrins par exemple, le parking et la route d’accès au site du Gioberney (Valgaudemar) font parfois face à des situations de saturation partielles ou totales. Grâce à l’outil élaboré avec Waze, les automobilistes sont informés de trois façons différentes : la densité du trafic sur la route d’accès au site du Gioberney, la possibilité d’emprunter une navette en haute saison touristique, et la promotion de la Maison du Parc national des Ecrins.

325 000 conducteurs touchés en deux mois

L’été dernier, le dispositif a été testé de façon concrète sur quatre sites : la plage Saint Julien et le sentier Blanc Martel dans le Verdon, le sentier des Ocres de Roussillon et le Colorado provençal dans le Lubéron. Pendant cette première expérimentation, menée entre le 5 juin et le 31 juillet 2020, 325 000 conducteurs ont été touchés par le dispositif. Et plus de 28 000 navigations vers les solutions alternatives proposées ont été « provoquées » à la suite de l’exposition aux messages, assure le Comité régional du tourisme (CRT).

Même si le CRT reconnaît que « cette solution ne résoudra pas tous les problèmes liés à une forte fréquentation ponctuelle issue des visiteurs, il juge « concluants » les résultats de cette expérimentation.

Le dispositif sera donc étendu à huit parcs nationaux ou naturels régionaux dès ce printemps : les Parcs nationaux des Calanques, des Ecrins, du Mercantour et de Port-Cros ainsi que les Parcs naturels régionaux des Alpilles, des Préalpes d’Azur, de la Sainte-Baume et du Verdon.

Racheté par Google, Waze a enregistré un pic de fréquentation de 15 millions d’utilisateurs uniques en France en août 2020.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique