Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Palais des Festivals de Cannes lance sa version virtuelle

Le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes a noué un partenariat avec l’association Laval Virtual pour créer un monde « offrant des configurations proches du réel ».

Une initiative qui découle évidemment de la crise sanitaire, qui paralyse le voyage d’affaires et l’activité des centres de congrès. « L’année 2020 a profondément et durablement transformé le secteur événementiel […]. Les évènements hybrides sont devenus une alternative indispensable pour favoriser le retour des salons en présentiel. Aujourd’hui, le Palais des Festivals et des Congrès est prêt à soutenir et accompagner ses clients dans le renouveau des formats de leurs événements », s’enorgueillit David Lisnard, le très médiatique maire de Cannes.

Concrètement, comment ça marche ? En s’appuyant sur la solution de l’éditeur Virbela, Laval Virtual opère une plateforme « qui reproduit l’environnement d’un événement physique et offre une expérience interactive aux participants, en leur permettant notamment de se déplacer dans cet univers 3D, de dialoguer oralement avec les participants, de réaliser des présentations sur tous supports (…), de prendre des rendez-vous etc ». Un concept éprouvé en 2020, puisque Laval Virtual a organisé 80 événements de ce genre, selon le directeur général de l’association, Laurent Chrétien.

Accélérer la digitalisation du Palais

Les deux entités ont donc conclu un partenariat pour la création, la commercialisation et la gestion d’un monde virtuel pour l’accueil de nouveaux salons, congrès, conventions d’entreprises… Ce nouvel espace événementiel dénommé « Cannes Virtual Events », couplé à des services d’opérations, « offrira au client une version innovante de sa manifestation », selon un communiqué.

Une démarche dont l’objectif est d’accélérer la digitalisation du Palais des festivals et des congrès, sans pour autant « passer au 100% virtuel ». Mais, avec sa nouvelle offre digitale, l’emblématique palais ambitionne aussi d’accueillir de nouveaux événements virtuels à convertir en présentiel.

L’année dernière, la paralysie du tourisme et de l’événementiel a engendré une chute de chiffre d’affaires de 73% pour la ville de Cannes et son palais, soit une perte de revenu globale de près de 700 millions d’euros comparés aux 855 millions d’euros générés en 2019.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique