Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dans le sillage de la mer Égée

Du port du Pirée à l’île de Rhodes, en passant par les Cyclades, petits et grands bateaux de croisière enfilent des perles à fleur d’eau. Dès le printemps et jusqu’à l’automne.

Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage… en mer Égée. Mykonos, Santorin, Naxos : le voyageur butine un peu, beaucoup, et surtout passionnément ces îles de villages blancs, aux pétales bleus comme les dômes de leurs églises. En période estivale, des essaims de visiteurs les fréquentent au point de donner le bourdon. Parmi les escadrons de croisiéristes et les 500 000 visiteurs qui, chaque année, séjournent au moins une nuit dans les Cyclades, une grande partie débarque en juillet et août. Afin d’éviter les foules ainsi que des journées caniculaires, juin et septembre sont les périodes de voyage idéales. « Pour découvrir la Grèce, le mieux est de combiner une croisière de trois ou quatre nuits et un court séjour hôtelier à Athènes ou sur une île », estime Yannis Vassilakopoulos, directeur général de Croisifrance/Louis Cruises. « La croisière permet de découvrir des îles formidables, qui sont parfois difficiles d’accès par d’autres moyens de transport », ajoute Jean Brajon, DG d’Héliades. Une formule particulièrement appréciée des couples et que le tour-opérateur spécialiste de la Grèce (122 000 clients en 2009) décline sur tout type d’embarcation : caïque, yacht, paquebot… Si les grands navires redoublent de casinos et de spectacles, ils n’accostent que dans les grands ports. A contrario, les voiliers panachent des îles plus ou moins touristiques. Seul point faible des croisières en mer Égée, qui concurrencent les itinéraires en Méditerranée : le prix, puisque les billets d’avion Paris-Athènes grèvent le budget. Mais à destination, soleil et dépaysement culturel garantis.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique