Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chypre promise à un nouvel éclat

Les Français s’y intéressent à nouveau, mais ils ne connaissent pas assez cette destination aux attraits touristiques et culturels variés qui plus est très bien équipée.

Le soleil, un des plus généreux de Méditerranée (340 jours par an en moyenne), brille un peu plus cette année pour ceux qui croient à Chypre. « Nous dépasserons les 40 000 passagers français en 2011 contre 28 700 en 2010 », pronostique Dimitri Demetriou, le directeur de l’office de tourisme à Paris. Raison de cet optimisme : l’apparition, à partir de juin, de vols de la compagnie régulière Aegean Airlines entre Paris et Larnaca, et le gonflement de l’offre charters, vers Paphos notamment, qui va plus que doubler l’été prochain par rapport à l’an dernier. Mais ils ne sont encore qu’une poignée de TO français à vraiment miser sur l’île. « Ils doivent maintenant apporter leurs labels club à des hôtels chypriotes », estime Dimitri Demetriou, qui voudrait retrouver le pic de fréquentation française atteint en 2005 (près de 53 000 visiteurs), avant la disparition de 1001 Soleils et quand Jet tours avait un Eldorador sur place.

UNE IMAGE ENCORE À FAÇONNER

La destination a toutefois besoin d’un coup de pouce pour asseoir son image. « Elle n’est pas demandée spontanément par les clients et les agents de comptoirs », regrette Stefania Bauvois, responsable production chez Héliades, TO qui pousse fortement Chypre cette année. « Bien que située au bout de la Méditerranée, elle convient aux clients qui ont fait le tour des autres îles », estime Franck Manin, directeur du groupe Antipodes Voyages/Destinations Privilège, qui y envoie beaucoup de groupes depuis trois ans. Pour lui, c’est une destination « sécurisante et plus moderne que la Grèce ». Plus chère aussi, ajoute Stefania Bauvois, mais ses hôtels sont meilleurs, les routes y sont excellentes et les distances courtes. Sans compter que le pays, intégré à la zone euro, possède de belles plages et une grande variété de paysages et de richesses culturelles.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique