Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Brésil : un incendie a ravagé le Musée national de Rio

Des flammes gigantesques ont détruit l’un des plus anciens établissements culturels du pays.

Il ne reste plus rien, ou presque, du Musée national de Rio de Janeiro. Créé en 1818 par le roi du Portugal João VI, l’institution, qui abritait quelques 20 millions de pièces, a été ravagée par un incendie dans la soirée de dimanche. L’origine des flammes, qui n’ont fait aucune victime, est encore inconnue.

De nombreux pompiers ont été dépêchés au musée vers 19h30, mais l’incendie s’est propagé en quelques minutes, détruisant des centaines de salles du bâtiment de 13 000m²… et leurs contenus. Momies égyptiennes, météorites, artefacts gréco-romains, fossiles de dinosaures, squelettes d’hommes préhistoriques : la collection du Musée national de Rio de Janeiro était l’une des plus riches d’Amérique latine.

200 ans de recherches perdus

« Aujourd’hui est un jour tragique pour le Brésil. Deux cents ans de travail, de recherche et de connaissance ont été perdus », a regretté le président du Brésil, Michel Temer, dans un communiqué de presse.

Dans le pays, l’incendie soulève des questions quant aux budgets accordés aux universités et à la culture. Le directeur adjoint du musée, Luiz Fernando Dias Duarte, a confié qu’il ressentait « un profond découragement » et « une immense colère » après l’incendie, qui n’est toujours pas maîtrisé par les soldats du feu.

Situé dans le palais de Saint-Christophe, l’ancienne résidence des Empereurs du Brésil, le Musée national de Rio de Janeiro n’a jamais été adapté à des normes de sécurité modernes. Une manifestation de chercheurs est prévue devant l’établissement ce lundi.