Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec as a Guest, un séjour haut de gamme et responsable, c’est 89 euros

Créée fin 2019, As a guest a établi un prix fixe par chambre pour chaque nuit vendue. Avec l’objectif d’ouvrir le séjour haut de gamme au plus grand nombre, tout en accompagnant les hôteliers dans leurs transformations. Entretien avec Marion Furtwengler, chargée de développement pour la plateforme, repérée par le Welcome City Lab en 2020.

L’Echo touristique : As a Guest, qu’est-ce que c’est ?

Marion Furtwengler : As a Guest est le premier site de ventes privées responsable du voyage. La plateforme a été créé à la fin de l’année 2019, en partant d’un constat simple : les invendus hôteliers étaient trop importants, et il y avait forcément quelque chose à faire pour les valoriser. Très vite, l’idée de proposer des séjours à prix fixes en basse saison s’est imposée. Et c’est ce que propose as a Guest : un prix qui ne change jamais, fixé à 89 euros pour une chambre de deux personnes pour une nuit. Toute l’année, dans tous les hôtels, et pour toutes les destinations.

Vous travaillez donc principalement avec des partenaires hôteliers ?

Marion Furtwengler : Notre objectif, c’est d’avoir le plus d’hôtels possible, dans toute la France. Nous travaillons même à l’expansion européenne d’as a Guest pour 2022. Mais nous sélectionnons les hôteliers en fonction d’un cahier des charges très strict, qui nous permet de garantir que l’hôtelier partage les valeurs de la plateforme. As a Guest, c’est un séjour haut de gamme, dans un hôtel 3, 4 ou 5*, en ville ou dans un endroit isolé, avec des attentions particulières pour nos clients. Par exemple, si l’hôtel dispose d’une cave ou d’un spa, nos clients auront le droit à une dégustation dans la cave, ou à une privatisation du spa. En contrepartie d’une commission, les hôteliers remplissent leurs chambres en saison creuse et s’engagent, à nos côtés, dans la voie de la transformation.

As a Guest fait du tourisme durable ?

Marion Furtwengler : L’idée que le tourisme doit adopter un modèle plus durable fait partie de notre réflexion depuis notre création. Mais nous avons voulu l’ancrer dans nos statuts. Nous sommes donc devenus une « société à mission », un nouveau statut (qui permet à une entreprise de déclarer sa raison d’être à travers plusieurs objectifs sociaux et environnementaux, NDLR). Il n’en existe que 200 en France. Concrètement, nous avons pris une série d’engagements qui seront vérifiés, tous les 2 ans, par un comité stratégique. Par exemple, nous nous engageons à compenser l’intégralité des émissions de CO² générées par notre activité.

C’est-à-dire ?

Marion Furtwengler : C’est un service qui est inclus dans notre prix de vente. Pour être très concret, l’occupation d’une chambre pour une nuit émet 10,5 kg de CO². Nous nous engageons, via un partenariat avec EcoTree, à compenser 12 kg de CO². Cela compense les émissions générées par l’occupation de la chambre par nos clients, mais aussi par la navigation sur notre site. En fait, toutes les six nuitées vendues, nous plantons un arbre. Nous avons déjà planté plus de 2000 arbres en France. En signant avec nous, les hôteliers, qui ne sont pas nécessairement déjà engagés dans une démarche de tourisme durable, font un premier pas. Voilà l’un de nos engagements, qui sera contrôlé dans quelques mois. Nous en avons pris d’autres, comme celui de reverser 1% minimum de notre chiffre d’affaires à des fondations reconnues d’utilité publique. Nous choisirons des structures qui œuvrent dans l’hôtellerie et la restauration.

De nombreuses plateformes émergent sur le marché français. Comment as a Guest va se démarquer ?

Marion Furtwengler : Notre prix unique est notre argument principal pour nous faire connaître du marché. Il comprend la nuit, bien sûr, les services exclusifs évoqués précédemment (privatisation d’un spa…), la compensation, mais aussi un service de conciergerie digitale. Pour les clients, la promesse est limpide : c’est un séjour haut de gamme et éco-responsable, pour un prix sans surprise. Pour les hôteliers, c’est la promesse de remplir leurs hôtels en basse saison, et à leur convenance : ce sont eux qui mettent à disposition de notre système de réservation le nombre de chambres qu’ils veulent, pour les nuits qu’ils veulent. Les valeurs que l’on porte sont aussi un atout pour séduire les clients comme les hôteliers. Aujourd’hui, nous référençons plus de 150 hôtels, et 15 000 comptes d’utilisateurs ont été créés.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique