Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Après Mama Shelter, les Trigano se lancent dans les résidences pour seniors

Un pas hors du monde du tourisme ? Pas tout à fait. Car avec ce nouveau concept de résidences pour seniors actifs, l’esprit vacances n’est jamais très loin…

Jamais à courts d’idées, les Trigano planchent sur un nouveau projet. Le groupe de maisons de retraites Korian annonce en effet avoir noué un partenariat avec les fondateurs de Mama Shelter pour créer une nouvelle marque de résidences destinées aux seniors urbains et actifs, à partir de 70 ans.

Et comme à leur habitude, les Trigano père et fils entendent bien « bousculer les codes de l’habitat des seniors’ en créant des lieux de vie d’un nouveau genre. « Pendant douze mois, des deux côtés, il a fallu observer cet univers sensible d’un œil neuf, racontent les partenaires du projet. Tout mettre à plat, repérer les points sensibles, les carences, la fuite du temps. Et repartir vivement, inverser, pour réenchanter l’univers des résidences seniors à destination bes Baby-boomers de demain. »

L’affaire est déjà bien engagée : le premier établissement ouvrira en « avril ou mai » 2022, à Levallois-Perret. Il comptera 100 appartements, du studio au trois pièces, avec une surface allant de 27 à 74 mètres carrés. Si sa commercialisation est un succès, d’autres résidences ouvriront à l’horizon 2022-2023 à Vincennes (Val-de-Marne), Nancy, Toulouse, Caen, Compiègne, Gien, ont précisé les partenaires lors d’une conférence de presse. Des ouvertures à l’étranger – Allemagne, Maroc, Tunisie, etc. – pourraient suivre.

« Il faut que ces Casa Barbara donnent envie de vivre »

Et si avec ce projet les Trigano font un pas hors du secteur du tourisme, l’esprit « vacances » n’est jamais très loin. Décorée « comme une maison de vacances chic et cosy » par l’architecte d’intérieur Sandra Benhamou, avec des espaces partagés – bar, salle de fitness, sauna, salon de coiffure, salle de cinéma -, la première de ces Casa Barbara offrira une restauration signée par le chef Pierre Gagnaire. Les semaines seront rythmées par des activités et événements culturels et artistiques, sportifs, récréatifs, organisés dans les différents espaces (salle d’activité physique, salon ciné, espace bien-être…) de la résidence. Les habitants pourront y prendre une part active, depuis la définition du programme jusqu’au montage d’événements.

Un couple d’hôtes, « des anciens du Club Med », y vivra avec ses enfants et « donnera de l’âme » au lieu, a affirmé lors d’une conférence de presse Serge Trigano, qui a dirigé dans les années 1990 du Club Méditerranée cofondé par son père Gilbert. « J’ai commencé ma vie dans les villages de cases d’un certain club de vacances à l’époque des Bronzés… Cela pouvait être une bonne suite de m’intéresser aux baby boomers », a-t-il dit. « Il y a mille choses à faire quand on commence à être âgé (…), il faut que ces Casa Barbara donnent envie de vivre. » Ces lieux sont « pensés pour ces personnes qui abordent les rives du troisième âge et sont en pleine forme, à la recherche de lieux pour poursuivre une vie sociale active », explique Sophie Boissard, directrice générale de Korian.

4200 euros par mois

Le tarif mensuel réglé par les résidents, comprenant le loyer et l’offre de restauration – Korian étant l’exploitant, épaulé par des investisseurs pour le foncier et les murs – sera de l’ordre de 4200 euros, certains services (coiffeur…) étant tarifés à part.

« Mon père me disait toujours, « Il ne faut pas avoir trop d’avance sur les autres. Il faut avoir un petit quart d’heure d’avance ». Plus, ça ne sert à rien », confiait Serge Trigano à L’Echo touristique en 2018. Baptisé en hommage à la belle-mère de Serge Trigano, « femme généreuse et festive », le concept Casa Barbara répond en tout cas à une vraie problématique de société. Et prouve au passage, si besoin en était, qu’avec leur savoir-faire les pros du tourisme peuvent aussi explorer de nouveaux horizons…

A lire aussi :

1 commentaire
  1. Boiramé dit

    Si je comprends bien ces Residences seniors sont pour « les Très Riches »!!!

Laisser un commentaire