Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : Airbnb perd 4,6 milliards de dollars en 2020

Le groupe de San Francisco affiche des pertes abyssales malgré un bon maintien relatif de son activité.

Airbnb paie un lourd tribut à la crise. La plateforme californienne affiche une perte de 4,6 milliards de dollars en 2020 (3,8 milliards d’euros). Soit un peu plus que le voyagiste européen TUI par exemple.

En termes de rythme d’activité, le géant de la location saisonnière a toutefois mieux résisté que d’autres acteurs du voyage comme Booking et de grands groupes hôteliers. Suite aux restrictions de déplacements internationaux l’an passé, Airbnb a pu limiter la casse grâce à la reprise du tourisme domestique dans de nombreux pays.

Ses revenus annuels décrochent ainsi de 30% par rapport à 2019, à 3,3 milliards de dollars. La baisse est réduite à seulement de 22% au quatrième trimestre 2020, à 859 millions de dollars.

Une capitalisation supérieure à 100 milliards

« Nous ne pensons pas retourner dans le monde du voyage avant » la crise sanitaire, a déclaré jeudi le cofondateur Brian Chesky, lors d’une conférence avec des analystes. Selon lui, la crise sanitaire engendre une augmentation significative des séjours de longue durée, notamment grâce au développement du travail nomade.

Les actions d’Airbnb ont presque doublé par rapport à leur prix d’introduction en bourse, rappelle le Wall Street Journal. La capitalisation boursière de l’entreprise, qui dépasse les 100 milliards de dollars, lui confère une valeur supérieure à celle de Marriott International, Hilton Worldwide Holdings et Hyatt Hotels Corp réunis.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique