Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France reprend goût au charter

La compagnie va s’inspirer du modèle de sa filiale hollandaise Transavia pour lancer un transporteur mi-charter/mi-low cost.

Près d’une décennie après avoir sabordé sa filiale déficitaire Air Charter International, et après avoir longtemps juré qu’elle ne reviendrait pas sur ce marché, Air France s’apprête à donner naissance à un transporteur mi-charter mi-low cost, comme l’a révélé le quotidien économique La Tribune le vendredi 17 novembre. Objectif : répondre à la croissance du marché loisirs moyen-courrier. Le groupe s’inspirera pour cela de sa filiale Transavia, qui opère déjà des vols réguliers et non réguliers aux Pays-Bas.

Les voyagistes intéressés mais prudents

La nouvelle compagnie, dont le nom reste à définir, devrait être une filiale commune d’Air France (60 %) et de Transavia (40 %). Elle proposera des vols moyen-courriers à bas prix. Ils seront également vendus par les TO, en charter saisonnier. L’opération permettra à Air France de faire d’une pierre deux coups : concurrencer les compagnies à bas tarifs sur le segment loisirs et proposer une offre charter complémentaire, alors que le secteur est mal en point en France.

Pour autant, les tour-opérateurs restent partagés. C’est une bonne nouvelle, qui va dans le sens d’une offre qualitative, se réjouit Laurence Berman Clément, directrice générale de Jet tours. Elle voit dans cette annonce une continuité de l’accord d’affrètement entre Air France et le Club Med/Jet tours, relancé en mai dernier. D’autres craignent toutefois une éventuelle remontée des prix. Je suis intéressé par une offre charter complémentaire. Mais il faut faire attention à la situation de monopole d’Air France présente sur tous les créneaux, estime Bruno Gallois, PDG de Marsans/Transtours. Il faut rester vigilant et ne pas se couper de nos autres partenaires, renchérit Philippe Sangouard, directeur commercial de Look Voyages. Nous ne donnerons pas un blanc seing à Air France, tout dépendra des tarifs proposés, prévient-il.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique