';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voilà, c’est fini !

Je me souviens d’un de mes tout premiers voyages pour L’Echo touristique, une journée éclair à Marrakech durant laquelle Fram, pour fêter son anniversaire, avait gonflé une montgolfière sur la place Djema El Fna…
Je me souviens de mon premier Championnat des vendeurs en 1994, sur un bateau de croisières dans les Caraïbes, en plein cyclone, qui s’acheva à minuit par une coupe de champagne dégustée en plein vent sur le pont, dans un Jacuzzi…
Je me souviens de ces interviews interminables mais passionnantes de Jacques Maillot, alors heureux patron de Nouvelles Frontières, qui passait des heures à refaire avec passion le tourisme…

Je me souviens de mon premier congrès Selectour, à Ouarzazate. En évoquant dans une enquête le risque d’éclatement du réseau, L’Echo touristique avait créé le scandale. Philippe Demonchy, le fondateur de Selectour, resta fâché avec le magazine pendant deux ans…
Je me souviens de cette descente en raft du Colorado, de ces levers de soleil sur Abou Simbel, Ayers Rock, le Taj Mahal ou le Machu Picchu. Autant de rêves de gamin, nés à la lecture des aventures de Tintin, et devenus réalité…
Je me souviens de ce terrifiant flot ininterrompu de dépêches AFP un certain 11 septembre 2001, de cette angoisse lors du crash du Concorde alors qu’un ami, disparu aujourd’hui, était steward pour le mythique avion blanc…

Je me souviens d’un congrès du Snav au Mexique, de l’hilarante accolade entre le président du syndicat César Balderacchi et le président de la République du Mexique, de la soirée de gala dans un couvent durant laquelle la tequila coula à flots…
Je me souviens de ces bouclages à 4 heures du matin une certaine semaine de septembre 2003, pour que la nouvelle formule de L’Echo touristique, toujours d’actualité, arrive en temps et en heure dans vos boîtes aux lettres…
Je me souviens de cette photo prise à Top Resa il y a deux ans, rassemblant l’équipe du magazine, devenue une famille. Un collector aujourd’hui…

C’est cela L’Echo touristique, un inventaire à la Prévert teinté de petits riens et de moments historiques, de souvenirs inoubliables et d’anecdotes amusantes, de joies et de peines, de bonheurs et de stress, pour vous livrer chaque semaine (et sans exception) un magazine qui a rythmé ma vie pendant plus de 15 ans…

Voilà, c’est fini !, pour paraphraser un refrain célèbre de Jean-Louis Aubert. Il est temps pour moi de partir vers de nouvelles aventures. Sans doute la crise de la quarantaine… Pas facile toutefois de regarder dans le rétroviseur sans des trémolos dans la voix.

Difficile de ne pas verser une petite larme avant d’aller voir ailleurs. Impossible enfin de ne pas remercier ici Anne Gillet, ancienne rédactrice en chef de L’Echo touristique, qui prit le risque de m’embaucher un certain jour de novembre…1993. Je garde de ces quinze années des images plein la tête et des amis plein le coeur.

Merci à tous, et longue vie à L’Echo touristique !

Thierry BEAUREPÈRE
Rédacteur en chef

Réagir à cet article

L'équipe
Thierry Beaurepère, Carole Mouvet, Stéphane Jaladis (en haut de gauche à droite)
Karine Plumard, Frédéric Goutier, Linda Lainé et Emilie Kovacs (second rang) et
Pascale Filliâtre, Jean-Baptiste Héguy et Karine Balland (en bas).

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire