Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Viva Technology : les poids lourds du tourisme défient les start-up

 » Comme l’an dernier, les grands partenaires du salon Viva Technology lancent une centaine de challenges d’open innovation aux start-up. Parmi eux, AccorHotels ou Air France. Les candidature sont ouvertes jusqu’au 31 mars. »

Les jeunes poussent sont appelées à phosphorer en vue de la prochaine édition de Viva Technology, qui aura lieu du 15 au 17 juin à Paris Porte de Versailles.

Comme l’an dernier, les partenaires de la grand-messe du numérique – dont AccorHotels, la RAPT, Airbus ou Air France – ont lancé une centaine de challenges d’open innovation. Le principe : faire plancher les start-up sur certaines de leurs problématiques, en vue d’une future collaboration.

Des sujets hautement stratégiques

"Les grands groupes sont en attente de solutions de la part des start-up sur de nombreux sujets, comme la transformation de l’expérience client, la création de nouveaux produits et services ou encore l’amélioration de la performance opérationnelle, détaille VivaTech dans un communiqué. Pour cela, les dernières technologies sont à mobiliser : Big Data et intelligence artificielle, Internet des Objets, réalité augmentée, réalité virtuelle."

AccorHotels a ainsi lancé cinq challenges. Parmi eux "Sleeping in a box, thinking outside the box" ou comment inventer une nouvelle façon de dormir. Autre sujet : "Welcome to the neighbourhood! Open hotels to local communities", un challenge directement en lien avec les grands projets du groupe, qui veut créer des services pour des locaux, résidant près de ses hôtels. Air France a de son côté proposé quatre défis aux start-up. Expérience voyage et réalité virtuelle seront par exemple au programme via le challenge "Virtual Reality to deep dive into your travel experience".

1000 startups seront sélectionnées

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont visiblement des sujets de préoccupation, aussi, pour la Région Ile-de-France, qui a également lancé des défis s’adressant potentiellement aux start-up du tourisme, dont un sur le thème "Devons-nous être à Paris pour visiter Paris ?".

Les start-up peuvent postuler à autant de challenges qu’elles le souhaitent, sur le site de Viva Technology. Elles seront pour la plupart closes le 31 mars. Mais à l’issue de la sélection, la start-up ne pourra avoir qu’une seule présence physique dans un des lab de VivaTech, sur le salon. Car une fois une fois sélectionnée, les jeunes pousses gagneront en effet un stand dans le "lab" d’un des partenaires afin de présenter leur activité, ainsi que quatre pass gratuits donnant accès aux trois jours de l'événement. Elles pourront ainsi travailler, pitcher et networker avec les grands dirigeants et investisseurs du monde entier, assure Viva Technology.  Au total, près de 1000 startups seront sélectionnées.

L’an dernier, le salon avait accueilli 45 000 personnes, dépassant ses objectifs. 50 000 personnes sont attendues cette année.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique