Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hôtellerie : les nouvelles adresses qui vont marquer 2018

L’année s’annonce encore une fois riche en nouveautés dans à Paris. Cinq étoiles ou nouveaux concepts, légende de l’hôtellerie ou outsiders qui insufflent un nouvel esprit : il y en aura pour tous les goûts.

Des come-back très attendus

Avec en premier lieu celui du Lutetia. L’emblématique hôtel de la Rive Gauche a annoncé qu’il allait reprendre du service mi-mai, au terme de quatre longues années de travaux. Le Lutetia est ainsi le dernier des grands hôtels de luxe parisiens à mettre un point final à un vaste programme de rénovation, que le Bristol, le Plaza, le Ritz ou encore le Crillon ont entrepris avant lui, pour faire face, notamment, à l’arrivée d’une nouvelle concurrence. Une réouverture très attendue, donc, autour de laquelle le Lutetia, désormais propriété de The Set Hotels, entretient un certain mystère. Confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte, cette restructuration prévoit notamment de réduire le nombre de chambres, pour les faire gagner en superficie, mais aussi l’ajout d’un spa. Exit le restaurant gastronomique : l’hôtel a préféré miser sur sa brasserie en augmentant sa capacité d’accueil. Une brasserie qui sera dirigée par le chef étoilé marseillais Gérald Passédat. C’est enfin Jean-Luc Cousty qui prend les rênes de Lutetia. Façon pour lui de revenir à ses premières amours, puisqu’il a déjà été directeur général du Lutetia.

L’hôtel Auteuil Paris tour Eiffel reprendra lui aussi du service après des travaux de rénovation. Sa réouverture est annoncée pour le printemps 2018.

L’hôtel Astor Saint-Honoré prépare sa réouverture (probablement au printemps) après avoir changé d’enseigne pour devenir Maison Astor Paris, Curio Collection by Hilton.

2018 devrait également être l’année de la renaissance de la Samaritaine, fermée pour des raisons de sécurité depuis 2005. Racheté par le groupe LVMH, le bâtiment abritera notamment un palace de 72 clefs, Cheval Blanc. Au total, 500 millions d’euros doivent être investis pour cette rénovation complète de la Samaritaine, qui réunira également un grand magasin, une crèche, des bureaux et des logements sociaux.

La Madeleine, hot spot

Plusieurs hôtels s’installent dans le très chic quartier du nord-ouest parisien. L’annonce de son ouverture n’était pas passée inaperçueFauchon a tenu son pari et s’apprête à ouvrir son premier hôtel sur la célèbre place, berceau historique de la marque depuis 1886. Ce cinq étoiles de 54 chambres, dont 11 suites, a déjà rejoint la collection Leading Hotels of the World. L’hôtel entend en toute logique mettre l’accent sur la gourmandise et l’art culinaire à la française : les hôtes disposeront notamment d’un “Gourmet Bar” personnalisable en chambre, et pourront profiter de dîners privés en présence de l’un des chefs Fauchon.

Le Royal Madeleine, classé quatre étoiles,  a de son côté annoncé sa réouverture pour mai 2018, au terme d’une rénovation ambitieuse qui promet à ses hôtes « un séjour chic et cosy au cœur de la capitale ».

L’arrivée d’un nouveau venu, Alfred Sommier, est également annoncée pour le printemps  rue de l’Arcade. Au menu : parquets point de Hongrie, marbres, trumeaux peints, dorures pour cet ce futur cinq étoiles de 80 chambres dont 20 suites niché dans un hôtel particulier qui disposera d’un restaurant, de six salles de séminaires, et d’un jardin, en plein Paris.

Une résidence hôtelière haut de gamme

Ascott étrennera une nouvelle résidence hôtelière de luxe, La Clef Champs-Elysées dans sa collection The Crest à la fin de l’année, tout près de “la plus belle avenue du monde”.

Des adresses (très) chic

On le voit, Paris continue d’étoffer son portefeuille d’adresses haut de gamme cette année. Citons également les ouvertures d’une nouvelle Maison Albar, dans le quartier de l’Opéra Garnier, prévue pour la fin 2018.

Le groupe 9Hotel Collection  étrennera de son côté son premier cinq étoiles, le 9Confidentiel  le 9 août prochain. Designé par Philippe Starck, l’hôtel déroulera le thème « bonbonnière et prohibition & speakeasy des années 30 ». Il sera situé dans le Marais, rue du roi de Sicile.

Philippe Starck signe également le décor du Brach Paris, nouvel hôtel de luxe du groupe Evok Hotels, qui a choisi d’implanter cette nouvelle adresse dans le 16e arrondissement de Paris. Vue sur la tour Eiffel pour ses 59 chambres et suites, 2 piscines, un potager sur le toit sont annoncés entre autres spécificités de cet établissement haut de gamme qui disposera également d’un restaurant et d’un club de sport.

Une adresse vraiment MICE

C’est un gros projet pour le groupe SEH. Attendu pour septembre 2018, le Qualys Hotel Paris Montmartre et ses 185 chambres cibleront les clientèles affaires et loisirs. Il offrira notamment un rooftop, promettant un panorama unique sur Montmartre, et une brasserie. Nouvelle adresse MICE, le Qualys Hotel Paris Montmartre disposera d’espaces de séminaires à la lumière du jour, composés de quatre salles de réunion modulables, pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes.

Des concepts-hôtels… et des nouveaux concepts

De nouveaux visages continuent de bousculer les codes de l’hôtellerie. C’est le cas de l’Experimental Group, qui vient de lancer l’Hôtel des Grands Boulevards. Cet hôtel d’une cinquantaine de chambres, dont certaines avec terrasse, vaut notamment le détour pour ses bars et son restaurant, qui promettent de devenir rapidement un des lieux de rendez-vous incontournables du quartier.

A notre également : l’ouverture toute récente de l’hôtel Dress Code, boutique-hôtel “stylé” de 33 chambres qui multiplie les clins d’œil à la mode parisienne (Paris 9°), et du Mom’Art, “premier hôtel pensé comme une maison autour de l’art”, boutique-hôtel de 25 chambres au pied de la butte Montmartre.

Après Yooma, Citizen et Mob Hotels l’an dernier, les nouveaux concepts poursuivent quant à eux leur conquête de Paris. Après une première ouverture à Hossegor, Jo&Joe, la nouvelle marque du groupe AccorHotels, monte à Paris, plus précisément à Gentilly, à proximité de la Cité Universitaire. L’ouverture est annoncée pour la fin de l’année.

Amenant avec elle son concept de chambres design à petit prix, l’enseigne allemande Motel One débarque en mai avenue Daumesnil, près du bois de Vincennes.

L’enseigne 25hours entend de son côté mettre de l’animation du côté de la Gare du Nord, où elle est attendue pour cet été avec quelques 236 chambres.

De nouvelles déclinaisons de marques

Hilton annonce l’ouverture au printemps de son premier hôtel sous marque Curio Collection dans la capitale, à proximité de la gare Montparnasse (14e arrondissement). Rendant hommage à la photographie, le Niepce Paris comptera 42 chambres et 10 suites. Outre un restaurant, le quatre étoiles disposera d’une salle de réunion pour les événements professionnels.

Marriott, de son côté, étrennera cette année son premier établissement Autograph Collection parisien  l’ancienne Abbaye de Penthemont (7e arrondissement). Cette adresse de prestige abritera 50 chambres.