Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une majorité de Français prêts à utiliser les passeports sanitaires numériques pour voyager

Selon une étude, 81% des voyageurs français seraient enclins à utiliser les passeports sanitaires numériques pour faciliter la reprise des voyages.

L’étude, commandée par Amadeus et réalisée par Censuswide, montre également que 36% des voyageurs français expriment le souhait de réserver leur voyage dans les six semaines suivant la levée des restrictions. Avec, toutefois, des incertitudes liées au stockage de leurs données de santé lors de voyages.

Ainsi, les préoccupations relatives à la protection de la vie privée concernant les informations de santé qui doivent être partagées (38%), les risques de sécurité liés au piratage des informations personnelles (34%) ou encore la méfiance à l’égard de l’accès aux données personnelles par des autorités publiques (29%) font partie des questions qui préoccupent les Français interrogés. 35% d’entre eux seraient déjà rassurés si une application de voyage unique, utilisable tout au long du voyage, leur garantissait que toutes leurs informations se trouvent au même endroit.

Un partage de donnés accepté en échange d’avantages

Néanmoins, l’envie de voyage est toujours vive, même avec des contraintes de ce type. Ainsi, près des deux tiers des voyageurs français (65%) seraient prêts à stocker leurs données de santé sous forme électronique lors d’un voyage si cela leur permettait de passer plus rapidement à l’aéroport avec moins d’interactions en face à face. 64% d’entre eux seraient disposés à stocker leurs données médicales sous format électronique lors d’un voyage si cela leur permettait de voyager vers davantage de destinations. Et plus de la moitié (59%) des voyageurs français seraient prêts à stocker leurs données médicales sous forme électronique lors de voyage si cela leur permettait de voyager plus tôt.

Plus de la moitié (52%) des voyageurs français s’accordent pour dire qu’ils se sentiraient à l’aise avec l’idée de partager leurs données de santé si la compagnie aérienne avec laquelle ils voyagent fréquemment offrait un moyen de stocker ces données. Des résultats « encourageants » selon Amadeus, pour qui « il ne fait aucun doute que la Covid-19 continuera à façonner la façon dont nous voyagerons dans les mois à venir ». « Cette étude souligne une fois de plus le rôle clé que la technologie va jouer dans la reconstruction du voyage », conclut Christophe Bousquet, chief technology officer d’Amadeus.

L’enquête a été menée à la fin du mois de février 2021 par la société de recherche mondiale Censuswide. Les résultats sont basés sur 9 055 répondants résidant en France, en Allemagne, en Espagne, aux Émirats Arabes Unis, en Russie, en Inde, à Singapour, au Royaume-Uni et aux États-Unis qui ont voyagé à l’étranger au cours des 18 derniers mois (avec un minimum de 1.000 répondants par marché).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique