Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Malte subventionne la reprise du MICE

L’Office du tourisme de Malte contribuera financièrement auprès des organisateurs de réunion et autres conférences se déroulant à Malte et à Gozo en 2021/2022.

Malte veut relancer son industrie du MICE*, « connue pour générer une dépense par touriste plus élevée que la moyenne et un trafic touristique important hors saison », selon Malta Tourisme Authority. La destination lance ainsi un programme de soutien financier à l’organisation d’événements dans l’île en 2021 et 2022.

Concrètement, « les événements MICE prouvant qu’un minimum de 800 euros par participant est dépensé dans les îles maltaises » auront droit à une contribution de 150 euros par participant venant de l’étranger, apportée par le gouvernement maltais. Les événements MICE « prouvant qu’un minimum de 600 euros par participant est dépensé dans les îles maltaises » auront droit, eux, à une contribution s’élevant à 75 euros par participant venant de l’étranger.

Les vols internationaux ne sont pas pris en compte

Malta Tourism Authority précise que « les dépenses liées à l’événement peuvent inclure les coûts liés à l’hébergement à l’hôtel, au transport sur place, aux repas, aux excursions, aux activités de team-building, à la production d’événements et à la logistique. Les vols internationaux ou autres moyens de transport à destination et en provenance de Malte ne sont pas pris en compte dans le calcul des dépenses par participant ».

Les demandes peuvent être soumises directement par l’entreprise, l’Organisateur Professionnel de Conventions (PCO), les réceptions agréés (DMC), les hôtels et les entreprises audiovisuelles ayant pour activité principale le MICE auprès de Malta Tourism Authority en cliquant ici. L’office du tourisme devra valider chaque participation.

« Le programme de l’événement doit présenter la destination de la meilleure façon possible. La qualité du service et du produit doit toujours être garantie », ajoute l’OT.

*les réunions, les incentives, les conférences et les expositions

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique