Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Travel Europe candidat au rachat de Donatello

Par l’intermédiaire de sa filiale Visit Europe, Travel Europe a fait part de son intérêt pour une reprise de l'activité tour-operating de Donatello, et a déposé une offre en ce sens auprès du Tribunal de commerce.

Donatello, qui s'est déclaré en cessation de paiement le 29 décembre, ne devrait pas avoir de mal à trouver un repreneur.

Le groupe autrichien Travel Europe a d'ores et déjà déposé une offre auprès du Tribunal de commerce de Paris. Il l'a fait via sa filiale française Visit Europe.

Devenir un spécialiste de l' Europe en groupe et en individuel

Sans dévoiler le contenu détaillé de son dossier de reprise, Travel Europe explique dans un communiqué que "cette décision fait partie de la même stratégie qui  avait animé les actionnaires Anton et Helmut Gschwntner lors de l’acquisition des tours opérateurs Visit Europe en 2009 et Corse Voyages en 2012 : proposer l’offre de voyages la plus complète possible en groupe et en individuel sur toute l’Europe".

En reprenant Donatello, Visit Europe pourrait ainsi opportunément faire jouer les synergies dans les capitales européennes et se développer aussi sur l'Italie, une destination sur laquelle il avait déjà eu des visées il y a quelques années avec une production Visit Italie.

"Donatello est une belle marque", remarque Helmut Gschwntner, directeur général de Travel Europe, que nous avons joint en Autriche. "Nous pensons qu'il existe une compatibilité évidente avec Visit Europe et nous avons travaillé avec les dirigeants de Donatello pour proposer l'offre la plus cohérente possible".

Un autre repreneur pour les agences ?

Helmut Gschwntner précise que seule l'activité tour-operating est concernée dans le dossier de reprise, pas la partie distribution. Donatello compte 11 agences de voyages à son enseigne. "Je ne sais pas si nous sommes seuls en lice pour le tour-opérateur. Mais à ma connaissance, il y aurait des repreneurs pour le mini-réseau".

Le tribunal étudiera l'ensemble des offres de reprise dans les semaines à venir. Sa décision est attendue d'ici à la fin janvier.

D’ici là, "les équipes de Donatello se mobilisent pour mettre en œuvre les meilleures solutions afin d’assurer les futurs départs des dossiers déjà réservés", précise le même communiqué."Et nous nous sommes engagés auprès du juge, s'il acceptait notre offre, à prendre en charge tous les départs", ajoute Helmut Gschwntner. "Travel Europe n'a jamais planté personne".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique