Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cuba atteint le cap des 3 millions de touristes

En 2014, Cuba a accueilli un record de 3 millions de touristes internationaux, de bon augure alors que les relations diplomatiques avec les Etats-Unis se détendent.

Le tourisme est la troisième source de revenus pour l'île des Caraïbes (2,5 milliards de dollars engrangés en 2013), qui espère une amélioration de ses activités économiques avec la récente détente des relations avec les Etats-Unis.

Tous les marchés progressent

"Le travail réalisé par toutes les chaînes hôtelières, avec le concours de nos agences de voyages, les compagnies aériennes et les
tours-opérateurs avec lesquels nous travaillons, nous a permis d'atteindre, le 30 décembre, les 3 millions de visiteurs internationaux, un nombre record pour notre pays qui représente une hausse de 5,3% par rapport aux arrivées de l'an dernier", s'est félicitée la télévision d'Etat.

Sur le marché français, Cuba a aussi le bon tempo. Sur les 9 premiers mois de l’année 2014, 6% de croissance sont annoncés par rapport à la même période en 2013. En 2012, le marché français avait dépassé pour la première fois la barre des 100 000 touristes.

Les autorités cubaines tablent sur une relance de l'économie dans les mois à venir après l'annonce historique par Washington, le 17 décembre, d'entamer un rapprochement avec La Havane, après un embargo de plus de 50 ans.

Des mesures assouplies

Parmi les mesures annoncées pour favoriser les échanges économiques, les Américains pourront désormais utiliser leurs cartes de crédit à Cuba.  Les voyageurs américains pourront par ailleurs rapporter depuis Cuba jusqu'à 100 dollars de tabac, ce qui inclut les célèbres cigares.

Si les voyages touristiques indépendants resteront à ce stade interdits, nombre de procédures seront assouplies pour les chercheurs, les
enseignants ou encore les journalistes.

Un dégel total des relations commerciales entre Washington et La Havane pourrait ouvrir entre 5 et 10 milliards de dollars d'investissements pour les entreprises américaines à Cuba, selon le Peterson Institute for International Economics, basé à Washington.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique