Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sur la planète danse

La danse révèle l’âme des peuples, avec des pas et figures si légendaires que les voyagistes les ont mis au programme, quand ils ne mènent pas eux-mêmes le bal !

SAMBA ET CAPOEIRA, L’ÉVENTAIL DO BRASIL

Derrière les plumes des sambodromes ou les mièvreries de la bossa nova, le Brésil a un nombre fou d’autres danses : candomblé, maracatu, batuque, axe-music, voire les danças campesinas aux airs de menuet… tout cela tient bien la cadence face aux rythmes des voisins caraïbes. En marge, les Européens s’emballent pour un art martial acrobatique, la capoeira. Attention aux mauvais coups si l’on filme de trop près !

Chez Caractère d’Amérique, Compagnie d’Amérique latine, Comptoir, Fram, Jetset, Nostalatina, NF, Terre Brésil, Héliades, Voyageurs, Visiteurs…

SALSA, MERENGUE… CES MIMES DE SEXE

Salsa veut dire « faire monter la sauce » : un sens résolument sexuel – comme merengue signifie « battre la meringue » et rock’n roll « copuler ». Très commercial, le nom salsa confond à dessein toutes les danses caraïbes : bachata dominicaine, danzón cubain et autre vallenato colombien. Bassins et rythmes collés ; dialogue orchestre-soliste ; percussions dahoméennes ; gamme de cinq notes… Leurs origines remontent aux esclaves, mais aussi aux salons espagnols et aux clairons des casernes ! La production se partage entre spectacles et cours, qu’on retrouve dans beaucoup de todo incluido.

Chez Havanatour, Caractère d’Amérique, Compagnie d’Amérique latine, Comptoir, Costa, Fram, Jetset, Look, Nostalatina, NF, Vacances Transat, Jet tours…

PASO DOBLE À LA GITANE ESPAGNOLE

Comme beaucoup de noms de danse, le sens initial est scabreux : flamenco, « rastacouère », désigne le Gitan. Surexploitée par le tourisme, cette danse jadis réservée aux grandes occasions survit dans quelques tablaos (« tavernes »), parfois plus authentiques à Madrid qu’à Cordoue. D’autres danses portent des noms presque aussi légendaires, tels le bolero, le fandango venu de Guinée, ou ce paso doble (« double pas »), qui reproduit le jeu du torero – l’homme – avec sa cape – la femme. Interdites par Franco parce que trop régionalistes, toutes reprennent du poil de la bête comme la jota d’Aragón ou la sardane catalane.

Chez Travelplan, Donatello, Fram, Jet tours, Salaün, Transeurope, Nouvelles Destinations, Forfait Flash…

LE TANGO VERO D’ARGENTINE

À côté des spectacles façon Moulin Rouge et plutôt statiques proposés à Buenos Aires, il existe de vrais sanctuaires, les milongas où les milongueros, ces aficionados du tango, plus tout jeunes, se frottent à la (timide) jeune génération. Vos clients y seront bienvenus.

Chez Bleu Safran, Comptoir, Alma Latina, Altiplano, Quimbaya Tours, Fram, Jet tours, Jetset, Nostalatina, NF, Salaün, Terra Cordillera…

LE PETIT DOIGT INDIEN SUR LA POSTURE

Ici, même la création du monde commence avec la danse, au son du nattuvangam (crotales), du tambura (luth), du nagaswaram (bombarde) et de l’harmonium. Les plus connues ? Le mohini attam du Kerala et le bharata natyam de Tanjore. Interdites par les colons rigoristes, puis les nationalistes misogynes, ressuscitées par Rukmani Devi, et rendues kitch par Bollywood, elles s’assimilent au terme d’années de travail et de maîtrise du souffle et de symbolisme, chaque mouvement de doigt étant un code.

Chez Asia, Comptoir, Fram, Jet tours, Kuoni, Nostalasie, Vacances Transat, Visiteurs, Voyageurs, La Route des Indes…

AUX STATES, BRISÉE OU AU CARRÉ

Breakdance de New York ou de Toronto, square dance des patelins acadiens ou texans : l’Amérique du Nord hésite entre le tendance et la romance. Pour les adresses il suffit d’arpenter les trottoirs ou de suivre les battements d’estrade ; aux States, les filles n’hésitent pas à inviter les garçons… même les pieds tendres.

Chez Kuoni, Vacances Fabuleuses, Jet tours, Jetset, Vacances Transat, Euram, Compagnie des États-Unis…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique