Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Selectour : sortie de piste pour Philippe Demonchy ?

« Le Pdg du réseau assure « que rien dans les statuts de Selectour Voyages et dans l’organisation juridique de la coopérative n’imposait [cette] manifestation de rupture ». « 

Respectant scrupuleusement les statuts du réseau, le conseil d’administration de Selectour a entériné par vote la semaine dernière la non possibilité pour Philippe Demonchy de présider Selectour Finances et l’Alliance.T à l’issu de son mandat de président du réseau, qui prend fin en mars. Et c’est à Martine Granier, la directrice générale de Selectour, et au futur président, qu’incomberont la responsabilité de diriger ces filiales.
Philippe Demonchy a rappelé vendredi soir dans un communiqué que c’est lui qui était à l’origine de cette nouvelle structure juridique de la Coopérative Selectour Voyages avec le président du Conseil d’administration d’une part et directeur général d’autre part et qu’il n’avait pas été invité à participer aux choix des futurs représentants de la Coopérative Selectour Voyages dans ses sociétés filiales : Alliance.T et Selectour Finances. Au final, le Pdg assure que rien dans les statuts de Selectour Voyages et dans l’organisation juridique de la coopérative n’imposait une manifestation de rupture qui s’est manifestée par la prise de position de certains administrateurs.

Interrogés, les membres du conseil d’administration n’ont pas souhaité commenter leur décision. Mais pour les adhérents contactés, Philippe Demonchy « paie ses absences répétées depuis quelques mois à la tête du réseau », qui faisaient « que plus aucun dossier n’avançait alors que va s’opérer l’un des plus importants bouleversements de la profession ». « Le dynamisme des autres réseaux volontaires et leur fort développement en 2004, comparé à Selectour, sont là pour en témoigner », complète une agence. « Philippe Demonchy a réussi à se couper du réseau », ajoute un dernier membre, qui conclut par le fait que « le changement est toujours positif ».

« En tant qu’agent de voyages avec son agence Paris Voyages [dont il est encore actionnaire] et donc membre de Selectour, Philippe Demonchy a toujours la possibilité de participer à la course pour la présidence du Snav », assure enfin César Balderacchi, l’actuel président du syndicat.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique