Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Saariselkä

Pour tout l’or du Tankavaara

Rovaniemi se trouvant à six heures sur le cadran rectangulaire que constitue la Laponie (400 km de haut sur 200 de large), on continue la remontée dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Sodankyiä se trouve à 3 heures et sa vieille église, l’un des très rares bâtiments lapons épargnés par les Allemands, dégage une forte atmosphère rustique autant que mystique. A deux heures, arrêt au village de l’or de Tankavaara. Le musée est vieillot, mais voir apparaître quelques paillettes d’or dans sa propre bâtée a toujours quelque chose de magique ! Et puis des visiteurs ont bien trouvé une pépite de 282 grammes en 2004, alors… On rejoint ensuite le parc naturel d’Urho Kaleva Kekkonen (UKK), pour de somptueuses balades : la colline de Kaunispaa et son magnifique panorama, la grande boucle de Tankavaara (2 heures) et des étendues sauvages, dans lesquelles bivouaquer est un bonheur. L’occasion également de jeter un oeil sur le domaine artistico-résidentiel de Kakslauttanen, ses chalets douillets et ses igloos de verre pour l’observation des aurores boréales entre octobre et avril. Une fois rejoint son lieu de villégiature, les journées étant… longues, on enfourchera le VTT mis à disposition (gratuitement ou non), pour parcourir marais asséchés et forêts denses regorgeant de baies jaunes, rouges et noires. De la main d’oeuvre thaïe est acheminée chaque année par charters pour les récolter, et chacun est payé à la tonne ! C’est dire. Pour les gourmands qui restent plusieurs jours, l’hôte des lieux se fera un plaisir de les aider à réaliser leurs propres confitures… Histoire de déguster un peu de Laponie toute l’année.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique