Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair, Google et eDreams font la paix

Ryanair met fin au conflit qui l'opposait au moteur de recherche et à l'OTA, à propos d'AdWords.

En décembre 2015, la low cost avait entamé des poursuites auprès de la Haute Cour irlandaise contre Google et l’OTA eDreams Odigeo, notamment pour tromperie des consommateurs et contrefaçon de marque. Dixit Michael O'Leary, directeur général de la compagnie aérienne.

Ryanair accusait les deux entreprises incriminées d'induire en erreur les clients qui souhaitaient réserver des billets d’avion sur Internet. Le groupe eDreams Odigeo avait aussitôt, et vivement, réagi : "Cette plainte est clairement une nouvelle tentative de Ryanair visant à empêcher les agences de voyages en ligne de proposer aux consommateurs l’offre de vols la plus large au meilleur prix".

Pomme de discorde autour d'AdWords

Moins de deux ans plus tard, la hache de guerre est enterrée… Ryanair, Google et eDreams ont confirmé, le 19 octobre, qu’ils avaient trouvé un accord pour mettre fin aux poursuites judiciaires entre les trois parties, à propos de la publicité en ligne sur la plateforme Google AdWords.

Les termes ne pas divulgués. Mais quelques recherches laissent deviner, entre les lignes, qu'eDreams a revu sa copie en matière de référencement payant, et le moteur de recherche ses modalités d'affichage. Nous publions, ci-dessous, la page qui s'affiche suite à une requête "vol paris-dublin ryanair". Fin 2015, c'est un lien de redirection vers eDreams qui remontait en première réponse (à découvrir dans l'article Ryanair porte plainte contre Google et eDreams).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique