Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pour mmv, l’hiver s’annonce positif

Le spécialiste des séjours en clubs et résidences animées dans les Alpes observe des taux de réservation déjà bien avancés, et compte sur ses produits pour se démarquer.

Après un hiver 2020/2021 d’inactivité ou presque, l’envie de rechausser les skis est palpable. « A date, nous avons réalisé 65% de notre objectif. Et nous sommes en croissance de 25% par rapport à il y a deux ans. C’est une bonne performance, compte tenu des habitudes prises par le marché », explique Bryce Arnaud Battandier, le directeur général de mmv depuis le mois de janvier dernier.

Des habitudes qui sous-entendent souplesse et flexibilité commerciale, ce que mmv s’efforce de faire, comme tous les opérateurs de l’industrie. Le groupe rassure sa clientèle (annulation sans justificatif jusqu’à J-60, remboursement en cas de confinement, etc…), reconduit ses dispositions particulières (garantie Neige) et fait même un geste en n’appliquant aucun frais de dossier pendant tout l’hiver. « 85% de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits, et près de la moitié de nos clients nous sont fidèles. On travaille beaucoup à tout ça », poursuit Bryce Arnaud Battandier.

2 800 nouveaux lits

Pour mmv, qui propose 10 000 lits touristiques dans les Alpes, l’hiver sera également marqué par l’inauguration de 4 nouveaux produits (soit 2 800 nouveaux lits). Le groupe a notamment repris un ancien Club Med, à La Plagne 2000, et investi 7,5 millions d’euros pour en rénover chambres et espaces communs en ajoutant un spa. L’objectif est de le transformer en Hôtel Club mmv La Plagne. « C’est la cinquième fois que nous reprenons un ancien Club Med pour y apposer notre concept », rappelle Bryce Arnaud Battandier.

Un autre Club mmv ouvre à Belle Plagne : les deux domaines. « C’est la première fois qu’il est ouvert au marché français. Jusqu’ici, il était réservé au marché britannique par un opérateur du Royaume-Uni », précise Frédéric Po, directeur marketing et digital de mmv. Un club qui devra séduire grâce à ses chambres spacieuses et familiales, toutes avec vues sur la vallée, et son accès ski direct.

Mmv « n’a pas vocation » à sortir des Alpes

Par ailleurs, mmv ouvre deux nouvelles résidences clubs, son concept maison, qui offre animations, mini-clubs et espaces communs à des résidences sans restauration avec appartements individuels. La résidence club Les Clarines et ses 150 appartements, aux 2 Alpes, est en fin de chantier et sera prête pour le mois de décembre, tandis que la résidence club éco-conçue L’Etoile des Sybelles, ouverte depuis cet été, vivra son premier hiver.

Des établissements tous situés dans les Alpes françaises, où mmv référence désormais 20 adresses. « Nous n’avons pas vocation à nous installer à l’étranger, dans les Pyrénées ou dans le Massif Central. Ce que nous connaissons, c’est les Alpes », conclut Frédéric Po.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique