Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Autriche : la règle « vacciné ou guéri » s’applique dans les hôtels et pour les téléphériques

Depuis le 8 novembre, les tests Covid ne sont plus acceptés pour accéder à de nombreux endroits en Autriche.

Attention pour les voyageurs qui prévoient de se rendre en Autriche, les règles ont changé pour fréquenter un certain nombre de lieux dans le pays. En raison d’une recrudescence du nombre de cas de Covid, les autorités ont décidé de déployer la règle dite « des 2G » (pour « vacciné ou guéri  » en allemand) qui s’applique depuis le 8 novembre dans la restauration, l’hôtellerie, les équipements culturels, de loisirs et sportifs ainsi que dans les téléphériques.

« Ces règles cohérentes sont nécessaires pour contenir le nombre d’infections et contribuer en même temps au bon déroulement du tourisme d’hiver en Autriche », explique l’Office de Tourisme d’Autriche en France. « Avec une réglementation stricte, claire et planifiable, nous entamons la saison d’hiver avec un grand sens des responsabilités, commente Lisa Weddig, directrice générale de l’Office national autrichien du tourisme. La branche touristique s’y est très bien préparée. Une chose est claire : les personnes vaccinées continueront à ne ressentir pratiquement aucune restriction. Bien entendu, cela s’applique également au tourisme et à nos hôtes étrangers en hiver », déclare Lisa Weddig, directrice générale de l’Office national autrichien du tourisme.

Une période transitoire de quatre semaines

La règle des 2G s’applique dans les établissements d’hébergement et de restauration, les installations sportives et de loisirs, les équipements culturels. Point important, à l’aube de la saison de sports d’hiver, cette règle des 2G s’applique aussi pour pouvoir monter à bord des téléphériques. Elle est également en vigueur pour les services liés au corps, comme par exemple les coiffeurs, ou pour participer à des événements réunissant 25 personnes ou plus.

Qu’ils soient PCR ou antigéniques, les tests ne sont donc plus autorisés pour entrer dans l’ensemble de ces lieux. 

Pendant une période transitoire de quatre semaines à compter du 8 novembre, la première vaccination combinée à un test PCR sera valable comme preuve d’entrée. L’immunisation complète n’est donc pas encore requise pendant cette période de transition.

Le port d’un masque FFP-2 est par ailleurs obligatoire dans les commerces, les bibliothèques et les musées.

Enfin, la validité des certificats de vaccination est réduite à neuf mois après l’immunisation complète (contre 12 mois auparavant). Après cela, une autre dose (généralement la troisième) est nécessaire pour obtenir un certificat valide. Une période de transition de trois semaines s’applique, précise l’OT.

Les enfants de moins de douze ans sont actuellement exemptés de l’obligation de présenter une preuve d’entrée. Ce règlement s’applique également à l’avenir. Des directives sont en cours d’élaboration pour les mineurs à partir de douze ans, indique l’OT. Des évolutions sont donc à prévoir dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique