Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre & Vacances : qui est Atream ?

Entré en négociation exclusive avec le groupe Pierre et Vacances, aux côtés des fonds Alcentra et Fidera, Atream devrait prendre une participation importante dans le groupe, dans le cadre de l’opération de recapitalisation en cours. Mais qui est Atream ?

Créé en avril 2008, Atream est un fonds d’investissement désormais bien installé dans le tourisme. Selon les mots de Pascal Savary, son président, dans L’Echo touristique, Atream veut « accompagner les exploitants de l’industrie du tourisme dans la durée ». Même pendant les crises les plus graves et les plus longues, comme celle que nous vivons depuis le prinemps 2020.

Forte d’une équipe d’une cinquantaine d’experts de l’investissement immobilier et du capital-investissement, Atream développe des propositions pour les institutionnels et les investisseurs privés. Dans le tourisme, Atream s’associe régulièrement à des entreprises de renom comme le Club Med, Center Parcs ou encore Accor. L’entreprise gère aujourd’hui 4 milliards d’euros d’actifs, dont plus de la moitié sont investis dans le tourisme, en France et en Europe du Nord (Allemagne, Pays-Bas, Belgique). Par exemple, Atream est propriétaire de 4 Center Parcs en Europe et d’une résidence Pierre & Vacances en France.

Un projet qui « s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Atream »

Dans le cadre de l’opération de recapitalisation en cours du côté de Pierre & Vacances, Atream prendrait, avec les fonds Alcentra et Fidera, « entre 42,6% et 56,8% » du capital du groupe.

Le capital serait alors totalement recomposé, les actionnaires actuels ne conservant qu’entre « 2,1% et 16,4% ».

Ce projet d’acquisition s’inscrit pleinement dans la stratégie engagée d’Atream d’investir en private equity pour la relance et la compétitivité du tourisme en France et en Europe. Il répond à la conviction portée par l’entreprise que le tourisme, qui repose sur des fondamentaux solides, dispose d’une capacité à retrouver une croissance forte et à se réinventer face aux nouvelles attentes de consommation », explique le fonds dans un communiqué.

Atream à la tête d’une foncière pour acquérir et louer les futures résidences du groupe

Une forme de continuité dans la gouvernance est cependant envisagée puisque Gérard Brémond, fondateur emblématique de Pierre & Vacances et qui détient toujours 49,6% du capital, deviendrait « salarié » d’une des entités du groupe, avec « pour mission d’accompagner le groupe dans sa transition ». Franck Gervais, l’actuel directeur général de Pierre & Vacances, ferait partie de la future gouvernance, autour de « 8 ou 9 membres » représentant chacun des investisseurs. Gérard Brémond, lui, deviendrait également actionnaire « à hauteur de 70% du capital » d’une société immobilière à créer : celle-ci assurerait « certains services » (gestion d’actifs…) à une foncière, qui reste elle aussi à créer – par Atream avec d’autres partenaires institutionnels. Cette foncière serait chargée d’acquérir et de louer les futures résidences du groupe.

En clair, l’opération, qui permet le désendettement massif du groupe et l’injection de 200 millions d’euros de fonds propre, ressemble presque à une mission de sauvetage de Pierre & Vacances. Largement impactée par les conséquences de la pandémie, et contrainte par la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie (qui passe notamment par la montée en gamme des hébergements), l’entreprise, après plusieurs déceptions, semble enfin avoir trouvé des partenaires qui lui permettront de regarder l’avenir plus sereinement.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique