Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Norse Atlantic : la nouvelle compagnie vendra Paris-New York à 219 euros

Quelques jours après JetBlue, c’est au tour de Norse Atlantic Airways de débarquer à Paris sur l’axe transatlantique.

Pour les spécialistes, c’est toujours surprenant d’apprendre qu’une nouvelle compagnie se lance sur le marché du transatlantique low cost. Surtout quand on sait que Primera Air, Norwegian Air Shuttle, Wow Air par exemple, se sont toutes cassées les dents sur ce marché censé être la poule aux œufs d’or. Hier, un nouveau prétendant s’est déclaré. Norse Atlantic Airways, la toute nouvelle compagnie aérienne low cost long-courrier norvégienne, annonce son arrivée sur le marché français avec une desserte transatlantique directe au départ de Paris-CDG vers New York-JFK.

Le 26 mars 2023, la compagnie inaugurera son vol qui sera en quotidien toute l’année. Mais les billets sont en vente (à partir de 219€ TTC en Classe Économique et 528€ en Classe Premium) dès aujourd’hui sur son site internet. Elle a décidé de se passer des GDS et ne travaille pas encore avec les TMC.

Une partie de la flotte et du personnel de Norwegian

Bjorn Tore Larsen Crédit : Norse Atlantic

Norse Atlantic Airways a été créée en mars 2021, à Arendal en Norvège, par Bjørn Tore Larsen, le PDG et actionnaire principal. L’homme, qui a fait fortune avec les navires, est un véritable passionné de l’aérien. Il a même sa licence de pilote qui lui permet de voler en Boeing 747.

Si Norse Atlantic a récupéré une partie de la flotte (15 Boeing 787 Dreamliner) et du personnel de Norwegian, elle l’assure, les deux ne sont pas liées. Elle ne fera pas les mêmes erreurs, notamment sa frénésie d’achat d’appareils.

En revanche, la compagnie choisit le même axe : tous les vols entre les capitales européennes et les Etats-Unis. Elle a commencé avec Oslo (Norvège), le 14 juin dernier. Depuis, elle vole également de Berlin et Londres. Avec succès. Bjørn Tore Larsen annonce 86 % de remplissage cet été, et 250 000 passagers déjà transportés.

Une surcapacité sur New York ?

Sur le modèle économique aussi, Norse Atlantic sera proche de Norwegian. Un principe low cost « fondé sur la volonté d’offrir aux passagers un service à la carte adapté à leurs réels besoins : ils ont le choix de payer pour le ou les services qu’ils souhaitent, permettant ainsi à la compagnie de proposer des tarifs attractifs ».

De quoi inquiéter French Bee ou encore Jet Blue, positionnées elles aussi sur ce segment. Avec Air France, La Compagnie, Delta, United ou encore American Airlines, les risques de surcapacités sont bien présents… L’été prochain, Norse prévoit d’opérer 10 appareils sur son réseau transatlantique entre Oslo, Londres, Berlin et Paris vers New York, Los Angeles, Fort Lauderdale et Orlando.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique