Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Havas Voyages : « La SNCF et Air France représentent une menace pour notre entreprise »

Christophe Jacquet, le directeur général de Havas Voyages, a fustigé l’attitude des deux principaux transporteurs en France, lors du congrès Selectour.

Comment réagir quand des fournisseurs, qui vous rémunéraient par le passé, vous demandent désormais de payer pour distribuer leurs produits ? Cette question, c’est l’animateur François-Xavier Izenic qui l’a posée, en plénière, à Christophe Jacquet. Le public B2B réuni à cette occasion n’a pas été déçu. Le directeur de Havas Voyages n’a pas mâché ses mots, avec justesse.

« Je regrette que tu m’interroges sur cette question, un an plus tard, a-t-il répondu. Je regrette que la SNCF et Air France représentent une menace pour notre entreprise. » Une façon de critiquer la teneur de la récente convention signée entre la compagnie ferroviaire et la distribution. Et bien sûr, le déploiement de la norme NDC avec une surcharge GDS. La surcharge s’applique déjà dans le loisir, et est attendue dans le voyage d’affaires en avril 2023.  

Tous en dénonçant l’attitude « méprisante » des deux transporteurs, Christophe Jacquet a aussi joué la corde des sentiments, avec élégance. « Vous êtes presque centenaires, vous incarnez des choses extraordinaires pour notre industrie. Vous êtes les deux poumons de notre métier : les deux tiers de nos transactions et de notre masse salariale. Air France, SNCF, sont des compagnies qui donnent de la fierté à notre métier. »

Et de manière plus pragmatique, « nous sommes ceux qui remplissons l’avant des avions et des TGV ». D’où une profonde déception face à ce que Christophe Jacquet vit, au nom des distributeurs, comme un manque de considération.

Un contrat signé « malgré nous »

La convention SNCF/Ouigo représente un contrat, conclu au travers des Entreprises du Voyage, « sous la pression et la position dominante » de la compagnie ferroviaire.

Si le réseau Havas ne distribuait que la SNCF, il perdrait « des millions d’euros par an ». Un mal nécessaire pour satisfaire les clients. « Quand on voit le chemin qu’on a fait ensemble pendant des années, ce n’est pas normal. J’espère que l’Europe saura nous donner raison. »

L’autre sujet qui anime le patron de Havas Voyages, c’est donc Air France et « le sujet central » de NDC. Si la nouvelle norme va permettre à la compagnie aérienne de gagner en compétitivité, c’est l’inverse pour les agences. « On est sur une perte de productivité de 20% à 30%. On revient 20 ans en arrière. NDC pourquoi pas, mais avec une productivité a minima équivalente à aujourd’hui » via les GDS clasiques.

« Il faudra qu’on gagne beaucoup plus pour payer nos effectifs face à cette perte de productivité. »

« J’ai l’impression d’être un mendiant »

Arès 4 ans dans cette industrie, « j’ai l’impression d’être un mendiant. On est des centimiers« , a ajouté Christophe Jacquet Et pour convaincre, le patron du réseau d’agences Havas Voyages a partagé des chiffres… éloquents.

Avec la nouvelle convention, les distributeurs vont perdre 0,3% à l’horizon 2027. Autrement dit, avec un billet moyen de 110 euros, les agences perdent 30 centimes. « Comment peut-on imaginer avoir une relation avec un partenaire qui gratte 30 centimes ? Quand on nous demande de maintenir l’effort, il faut maintenir le revenu. »

Du côté d’Air France, le billet dépasse en moyenne les 400 euros, montant sur lequel la rémunération se chiffre à… 0,1%. « Jamais je n’aurais imaginé avoir des discussions de ce niveau-là. Ce qui me fait passer de l’amour à la désillusion. »

« Pourtant, on a vos compagnies dans notre sang, mais ne nous appuyez pas trop sur la tête. L’an prochain, ce que je souhaite, c’est un GIE* (plus) puissant. (…) J’aimerais être dans le partenariat et pas le conflit. On n’acceptera pas de gagner moins. » De là à imaginer une action en justice, il n’y a qu’un pas que le patron… ne franchit pas.

*GIE Asha regroupant Selectour et Havas Voyages

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique