Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Snav milite pour un ministère du Tourisme à plein temps

Georges Colson, président du Snav, a milité lors des 2e Rencontres des métiers du voyage et du tourisme à Cadix pour que l’Etat accorde davantage de moyens financiers au secteur du tourisme.

 

A l’occasion des 2e Rencontres des métiers du voyage et du tourisme qui se déroulent cette semaine à Cadix, Georges Colson, président du syndicat national des agences de voyages (Snav), a milité pour la nomination d’un ministre du Tourisme de plein exercice, non dépendant d’autres ministères, doté de moyens financiers pour permettre la mise en place d’actions en faveur du développement du tourisme. Assurant que le tourisme est la première activité économique en France, il estime que l’Etat n’y consacre pas assez de moyens. Un courrier a été adressé en début de semaine aux principaux candidats à l’élection présidentielle afin de les sensibiliser à ce secteur d’activité et pour leur poser quelques questions essentielles à la profession : réforme de la loi de 1992, responabilité, concurrence déloyale… Les réponses reçues seront présentées aux 1 500  adhérents du Snav.

Alors que l’on vient de fêter le 50e anniversaire du Traité de Rome, Georges Colson a par ailleurs appelé dans son discours à la mise en place d’une réelle coordination en matière de politique touristique entre les principaux Etats européens. Le président du Snav a ainsi demandé que les consignes du Quai d’Orsay soient harmonisées. Et de citer l’exemple du Sri Lanka, destination déconseillée par le ministère des Affaires étrangères alors qu’elle ne l’est pas par nos voisins européens comme la Belgique ou l’Angleterre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique